ECONOMIE

CLASSEMENT DU FMI- Ces chiffres du Pm qui font taire la polémique

  • Date: 27 octobre 2015

Déçu par le classement  du Fmi assignant le Sénégal à la 25ème  place des pays les plus pauvres de la planète, le Premier ministre  reste positif tout en donnant les vrais chiffres.

Pas péril en la demeure ! Après que le Fonds monétaire international a publié un classement des pays les plus pauvres et au terme duquel le Sénégal est logé à la 25ème  place, le boss de la Primature est sorti de sa réserve pour minimiser les chiffres du Fmi qui, dit-il, a pris comme agrégat la part du pays dans le Pib mondial. Il s’exprimait en marge de la Consultation régionale  des leaders confessionnels sur le dividende démographique, organisé par le ministère de la Santé, en partenariat avec le  Fonds des Nations unies pour la population.  Il n’y a pas de quoi fouetter un chat, précise d’emblée Mouhammad Boun Abdallah Dionne, estimant qu’il n’y a rien d’alarmant dans ce classement du Sénégal tributaire de la dépréciation du dollar. Si le Pib demeure un indicateur économique pertinent pour juger de l’accroissement de la production dans un pays, il présente selon le Pm de nombreuses limites intrinsèques qui en font un indicateur inadapté pour juger des progrès d’une société. A son avis, le Pib ne permet pas de percevoir l’ensemble des conséquences de moyen et long termes d’une augmentation des richesses produites. Le chef du Gouvernement, contrairement aux chiffres du Fmi, soutient que nous avons un Pib de 15 milliards de dollars. Mieux, dit-il, si  nous vivions aux États Unis, nous aurions une capacité d’achat de 36 milliards de dollars. Ce qui nous placerait devant plus 70 pays et la 19ème  économie africaine sur 54 Etats, a-t-il précisé. Avant de renchérir : «Dans ce document, il y a plus de 50 tableaux. Par conséquent il ne faut pas se focaliser sur l’un et oublier les autres », a-t-il martelé. Non sans souligner que le Sénégal n’a pas à rougir de ce classement. Bien au contraire,  il faut être fier de nos performances économiques et mettre le pays sur la voie de l’émergence et du progrès, au lieu de s’attarder sur des chiffres qui peuvent plomber l’engagement des pouvoirs publics, exhorte le Pm, appelant tout un chacun au sens des responsabilités. Aussi tient-il à rappeler que l’ambition  des autorités est de classer le Sénégal dans le Top 10 des économies africaines dans un futur proche.

Mouhamadou BA                      

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15