Accueil / ECONOMIE / Classement Mo Ibrahim 2015: Le Sénégal stagne à la 9ème place

Classement Mo Ibrahim 2015: Le Sénégal stagne à la 9ème place

L’indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (Iiag), vient d’être publié. Et dans l’évaluation de cette année, qui révèle une faible progression de la gouvernance en Afrique, le classement du Sénégal n’aura pas changé par rapport à 2014. De 9ème l’an dernier, notre pays a conservé le même rang cette année, sur 54 états. Aussi, entre 2014 et 2015, le score global  du Sénégal s’est érodé de 1.9, baissant de 64.3 à 62.4. Il se maintient cependant dans un top ten dominé par l’Ile Maurice, premier avec un score de 79.9, le Cap vert avec 74.5 de score et le Botswana troisième avec un rang de 74.2.
Le Sénégal fait aussi partie des 6 seuls pays ayant enregistré une amélioration dans chacune des quatre catégories de l’indice. «Six pays seulement ont enregistré une amélioration dans chacune des quatre catégories de l’Iiag: la Côte d’Ivoire, le Maroc, le Rwanda, le Sénégal, la Somalie et le Zimbabwe», renseigne le rapport de la Fondation Mo Ibrahim. Côté sécurité et loi, le Sénégal s’est classé 10ème. Mais c’est dans la rubrique participation et respect des droits humains que notre pays connaitra son meilleur score. Il s’y est classé 7ème avec un rang de 70.6. Le Sénégal ne parvient cependant pas à se maintenir dans le top ten côté « Durabilité des opportunités économiques ». Il s’est classé 12ème avec un score de 51.3. Pis, dans la catégorie développement humain, le Sénégal connaîtra son pire classement. Il s’est positionné à la 19ème place.
Globalement, au cours des  quatre dernières années, la progression de la gouvernance en Afrique s’est essoufflée, et révèle un paysage en transition, renseigne le rapport de la fondation Mo Ibrahim. Pendant la période 2011-14, le score global moyen de gouvernance en Afrique a très faiblement augmenté de 0,2 point pour atteindre 50,1 sur 100, avec de sensibles variations de performances, tant au niveau des pays que des catégories, renseigne-t -il.

Rewmi.com/FBF

À voir aussi

Alioune Sarr sur les assises économiques du MEDS « Un moment privilégié de rencontre avec les acteurs du secteur privé »

Alioune Sarr, Ministre du Commerce,  au nom du Premier ministre, a  précisé l’ouverture de la …

Infrastructures- Les propositions du MEDS pour une croissance rapide

Le patronat sénégalais, bref le secteur privé national, sous la houlette du Mouvement des Entreprises …