images (5)

Classes préparatoires : trois lycées français vont accueillir des bousiers sénégalais

(APS) – Le Lycée Louis Le Grand, Le Lycée Henry IV et le Lycée Parc ont signé à Paris avec l’ambassade du Sénégal, mercredi, une convention d’accueil des boursiers d’excellence au sein de leurs classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), a constaté l’APS.

Ce document a été paraphé par les proviseurs des trois établissements et l’ambassadeur du Sénégal à Paris, Bassirou Sène, en marge de la visite du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, à l’Ecole Polytechnique de Paris.

L’Ecole polytechnique qui entend favoriser l’insertion dans les Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) des plus brillants élèves sénégalais, soutient cette initiative et s’engage à la promouvoir.

Ces trois établissements, ‘’caractérisés par une forte volonté d’ouverture internationale, se sont engagés à recevoir des élèves sénégalais à très haut potentiel, titulaires d’une bourse d’excellence du gouvernement du Sénégal au sein de leurs CPGE à partir de la rentrée 2016-2017’’.

L’objectif est de faciliter l’accès de ces élèves aux meilleures écoles préparatoires en vue de leur permettre d’intégrer les grandes écoles françaises de tout premier plan scientifique ou commerciales.

Pour l’histoire, le Lycée Louis Le Grand avait accueilli Léopold Sédar Senghor avant qu’il n’intègre l’Ecole normale supérieure.

De son côté, l’Ecole polytechnique assure qu’elle tient à favoriser les échanges entre le Sénégal et la France en apportant son soutien à cette convention.

L’établissement, qui accueille actuellement 7 élèves sénégalais (4 pour le cycle Ingénieur et 3 en masters), a ouvert un centre d’examen à Dakar, en mai 2015, pour permettre aux étudiants sénégalais de passer le concours du cycle ingénieur polytechnicien dans leur pays.

Il a également signé un accord de partenariat avec l’UCAD.

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …