SOCIETE

Clédor Sène demande la réouverture du dossier Me Sèye

  • Date : 4 décembre 2015

Dans un entretien  accordé à nos confrères  « la Tribune », Amadou Clédor Sène jugé et condamné, puis amnistié dans l’affaire Me Sèye du nom du juge sénégalais tué en 1993, est d’avis que ce dossier renferme des zones d’ombre qui méritent sa réouverture. Aussi demande-t-il avec insistance au Président de la République, d’abroger la « loi Ezzan ». « Je me demande pourquoi la loi n’a pas été abrogée par le nouveau régime. L’actuel président l’avait promis une fois élu. Il doit le faire pour l’éclatement de la vérité », dira-t-il. Au-devant de l’actualité avec ses auditions à la Division des investigations criminelles (DIC), se sentant menacé, Clédor Sène compte faire face au ministre de l’intérieur et à ses services qui n’auraient pas « les bonnes informations » sur lui. Cependant, dira-t-il dans cet entretien, « c’est d’autres personnes qui intéressent la police dans cette affaire », mais elle veut passer par lui pour les avoir. Il a rejeté avoir une quelconque accointance avec les terroristes.

 

Rewmi.com/FBF

Comments are closed.

Les Plus Populaire
Title
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15