Accueil / ECONOMIE / Climat: Les collectivités territoriales exposent leurs difficultés à accéder au Fonds vert

Climat: Les collectivités territoriales exposent leurs difficultés à accéder au Fonds vert

Un atelier national sur le financement décentralisé de l’adaptation au changement climatique s’est tenu sous l’égide de l’innovation, environnement, développement de l’Afrique. L’objectif est d’informer et sensibiliser les élus et acteurs nationaux sur les finances climat, en rapport avec la résilience des territoires. Les collectivités territoriales ont exprimé  leurs difficultés à accéder au fonds vert.

 Pendant que les différentes sources de financement du climat se démultiplient, la communication autour de l’existence de ces opportunités et du mode d’accessibilité fait défaut. C’est ainsi qu’elles sont peu connues ou faiblement maitrisées par les acteurs nationaux (Etat, collectivités locale, OCB, institutions financières…). Le constat est qu’aujourd’hui, les collectivités territoriales n’ont pas une connaissance suffisante des opportunités de financement offertes par le climat, notamment à travers les fonds verts climat et les fonds d’adaptation. Cette situation pose le défi de la mobilisation de ressources humaines devant leur permettre de préparer des projets bancables. Cet accès au financement climat pour les collectivités territoriales découlera, à coup sûr, d’une meilleure disponibilité des informations et d’une meilleure connaissance des dispositifs et critères d’accès aux fonds. Fort ce de constat, un atelier national sur le financement décentralisé de l’adaptation au changement climatique s’est tenu sous l’égide de l’innovation, environnement, développement de l’Afrique. L’objectif est d’informer et sensibiliser les élus et acteurs nationaux sur les finances climat en rapport avec la résilience des territoires.

Selon le représentant de l’Union des associations des élus locaux (UAEL), Omar Ba, les collectivités territoriales ne bénéficient pas du fonds vert. «Il y a beaucoup de ressources destinées aux collectivités territoriales pour faire face aux défis du changement climatique. Les besoins sont immenses mais, jusqu’à présent, elles ne peuvent pas  en disposer à cause des mécanismes d’action, les conditionnalités qui ne sont pas en adéquation avec la réalité », regrette-t-il. Le représentant de l’UAEL est d’avis qu’il faut intégrer les réalités et préoccupations des collectivités territoriales. « Pour accéder au fonds vert, il faut un projet de six milliards FCFA alors que les conditionnalités dans l’élaboration du dossier, avec une certaine technicité dans la conception, sont difficiles. Les collectivités territoriales n’ont pas les ressources humaines nécessaires pour répondre à ces exigences, d’ou la nécessité de simplifier la procédure d’accès et réduire les obstacles pour que leurs compétences puissent s’appuyer et les aider à améliorer les  budgets de projet », fait-il savoir. Et de renchérir : « Nous n’avons pas assez de moyens pour nous attacher des services d‘un consultant qui pourra le faire. Les services de l’Etat sont invités à territorialiser les fonds destinés au financement de projet qui cherchent à atténuer les changements climatiques.

Pour le président du Réseau des parlementaires pour la protection de l’environnement du Sénégal (REPES), Ibrahima Baba Sall, il faut une adaptation des mécanismes pour que les collectivités puissent bénéficier de ce financement et travailler à y faire face. « Les changements climatiques sont un phénomène partagé dans le monde. Des efforts ont été faits mais cela doits servir à y faire face. L’environnement est menacé de même que la santé de nos populations. Cela pose un nouveau type de financement », dit-il.

 

Ngoya NDIAYE

À voir aussi

Gestion de la ressource halieutique: L’Etat préconise un changement de paradigme

Le Directeur de la pêche maritime, Mamadou Goudiaby, juge nécessaire de changer de paradigme en …

Cacao : Ghana et Côte d’Ivoire suspendent leurs ventes, exigent un prix minimum (officiel)

La Côte d’Ivoire et le Ghana, les deux premiers producteurs mondiaux de cacao, suspendent leurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.