Accueil / ACTUALITES / CLIN D’ŒIL- Assemblée nationale, un spectacle gratuit comme au théâtre

CLIN D’ŒIL- Assemblée nationale, un spectacle gratuit comme au théâtre

Un spectacle qu’on avait l’habitude de voir, dans les autres pays européens, asiatiques.  Le Sénégal, avec sa maturité démocratique, ne mérite pas cela. On croyait que les députés n’allaient pas franchir cette ligne rouge. Des hommes et femmes qui devaient être plus intéressés par les problèmes de l’eau, de l’accès aux intrants, aux préoccupations des Sénégalais et non mus par des postes stratégiques : le passeport diplomatique, les bons de carburant, les avantages pécuniaires.

La politique ne doit pas s’inviter à l’Assemblée nationale. Avec son corollaire de mauvaises surprises. Que se passerait-il si quelqu’un avait sorti une arme ? Quelconque. Un couteau ou un pistolet. Imaginez un peu la catastrophe, avec notre pays dans le Top tend de la pauvreté. A l’heure actuelle, les députés, majorité comme opposition, devraient avoir d’autres idées en tête comme celle de suppléer le président de la République pour renverser la tendance.

Si l’on parle de pays pauvre, ministre, députés, forgerons, plombiers, tous sommes attristés, par ce classement. Un pays où il fait bon vivre. Mais aujourd’hui la donne semble avoir changé. On ne s’envoie plus de piques comme le faisait Abdourahim Agne, Mbaye-Jacques Diop, dans cette auguste Assemblée. Où les débats étaient passionnés et vivants. Avec Awa Diop toujours prête à apporter la réplique à l’ancien maire de Rufisque. Aujourd’hui, tous ces opposants se sont retrouvés comme par miracle. De grâce, accordons-nous sur l’essentiel et dépassionnons le débat. Des coups et blessures à l’Assemblée, ce n’est pas dans nos coutumes.

Share This:

À voir aussi

INVESTITURE A GUEDIAWAYE Macky choisit deux symboles de l’Apr Aliou Sall et Bougazelli ne seront pas sur la liste

Il a coupé la poire en deux. En fin de compte, chaque partie y trouve …