téléchargement (4)

Clin d’œil- Attention, Macky n’a pas besoin de l’homme politique Djibo Kâ

Djibo Kâ entame l’année 2016 en entrant solennellement  dans le régime de Macky Sall après avoir été dans celui de Senghor, de Diouf et de Wade. Même si demain Macky Sall quittait le pouvoir et que Djibo Kâ serait sain et sauf, il intégrerait le régime qui suivrait. L’homme ne connait pas l’opposition. Il ne connait que le pouvoir et l’État.

Mais il n’a plus de parti. Il ne pèse plus rien. Il n’est plus ce qu’il fut. Il ne peut absolument rien apporté à Macky Sall. Ce dernier n’a donc point besoin de l’homme politique qu’il est. Il a plutôt besoin de l’homme d’État. Car autant, Djibo Kâ est un homme politiquement improductif, autant il est un homme d’État chevronné qui a une maîtrise capillaire des services et Institutions de la République.

Or, le régime de Macky a beaucoup plus de politiciens que d’hommes d’État. Déjà, son Acte III de la décentralisation charrie en lui une saturnale d’incohérences génératrices de conflits et de contrastes préjudiciables aux populations locales.

En créant une institution en charge du dialogue des territoires, Macky Sall cherche un exutoire pour juguler les litiges et débloquer les obstacles au développement des Collectivités locales. Djibo Kâ, l’ancien haut-fonctionnaire en service dans les gouvernances et plusieurs fois Ministre dont celui de l’Intérieur connait conséquemment l’architecture de l’État et les textes pour aider à essayer de résoudre les mille problèmes qui entravent le développement local.

Macky Sall n’a donc pas besoin de l’homme politique Djibo Kâ qui ne peut rien lui apporter en suffrage. Il a simplement besoin de l’homme d’État.

Domou rewmi

Voir aussi

79981805_gambia_jammeh_g

Yahya Jammeh aux gambiens :  » Vous, Gambiens, avez décidé que je devais partir… »

Rfi.fr- Yahya Jammeh a reconnu sa défaite à l’élection présidentielle ce vendredi soir dans une …