Clin d’œil- Le clash Macky Sall-Ps, c’est fait

Un coin de la « Burqa » s’est levé sur la  conviction politique, jusqu’ici camouflé de Macky Sall. Le président de la République a tenu en respect des principes du partage du pouvoir et garantir même  la légitimité de ses alliés de Benno Book Yaakar (Bby), notamment le Ps, dans les instances de la gestion étatique. À l’opposé, les socialistes lui ont voué toute leur allégeance, tout de même « sourdine ». C’était incompréhensible de voir Tanor Dieng aller à l’aveuglette éclipsant même ses ambitions politiques et celle de son parti.  Une naïveté qui a perdu les Verts même au moment où les intérêts de Khalifa Sall, son potentiel candidat, étaient menacés par le pouvoir. Indirectement, le pouvoir n’envisage pas de faire un challenger, à travers l’Acte III de la décentralisation…Et ça le maire de Dakar l’a compris. « kène meunougno téré dém. Degnouye dém », a-t-il lâché comme pour déclarer la guerre.

Domu Rewmi

Voir aussi

REPARTITION DES FONDS DE LA DECENTRALISATION Une enveloppe de 43 milliards pour les collectivités locales

  C’est une enveloppe globale 43 milliards F Cfa qui est allouée aux Fonds de …