Accueil / ACTUALITES / Clin d’œil- Le recul démocratique guette le Sénégal !

Clin d’œil- Le recul démocratique guette le Sénégal !

Mis à part les pays en conflit, ceux dans une stabilité qui tombent dans le panneau du classement du recul de la liberté de la presse et de la démocratie sont largement affectés par une interprétation trop abusive du concept de «la protection de la sécurité nationale». Le Sénégal est bien sur cette voie, malheureusement.

Après avoir cloué le bec aux politiciens les plus bavards et belliqueux, la presse est contrainte de la boucler ou de casser sa plume. Si les politiques ont été épinglés pour offense au chef de l’Etat, il est reproché aux journalistes d’avoir trop fouiné dans les affaires classées «intouchables». Une entrave au droit d’informer.

Et savez-vous aussi que le 29 Juillet 2015, la  liberté d’association du citoyen à l’hémicycle, pourtant consacrée par la charte fondamentale de notre nation, a été supprimée ? Les députés… du peuple, dans leur majorité mécanique, ont exclu, à cette date, ce droit du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale.

Une nette régression. Un temps, considérée comme un repère de la liberté d’expression, la traque des journalistes n’est pas loin de faire plonger le Sénégal dans le gotha des pays où les droits de l’homme ont pris un sacré coup d’entorse.

Doomu Rewmi

Share This:

À voir aussi

COHABITATION A L’ASSEMBLEE NATIONALE Les rêves de l’opposition

Amenée par un Wade au crépuscule de sa carrière, la coalition Manko confond-elle ses perspectives …