Accueil / ACTUALITES / CLIN D’ŒIL… Le Sénégal connait un autre 16 février…

CLIN D’ŒIL… Le Sénégal connait un autre 16 février…

En 1994, un 16 février, le Sénégal a connu, après le fiasco du plan d’urgence de 1993,  une crise politique provoquée par le refus du régime socialiste d’alors d’envisager dans la perspective politique une quelconque alternance. Cette date du 16 février marquait la prise en élan d’un nouvel ordre politique qui fut six ans après préjudiciable au régime socialiste.

Vingt deux après, le Sénégal vit un autre 16 février marqué par le refus du régime actuel de s’accommoder des conclusions des  Assises nationales et des recommandations du CNRI qui ont lourdement pesé dans l’élection de Macky Sall en 2012.

La date du 16 février est finalement pour le Sénégal une date qui laisse une marque peu convenante dans l’histoire politique du Sénégal. Macky Sall qui a promis et réitéré sa promesse de faire un mandat de cinq ans en lieu et place d’un septennat. Pendant presque quatre ans, ce pays est tenu en haleine sur ce sujet. Et comme le dit un certain Lionel Jospin : « Tout ça, pour ça ! »

En suivant ainsi l’avis du Conseil constitutionnel à la grande surprise de beaucoup de Sénégalais embarqués dans ce débat, Macky Sall laisse une empreinte très controversée dans l’histoire politique du Sénégal en ce 16 février.

L’histoire se répète même si c’est autrement ! 16 février !

Domou rewmi

À voir aussi

Drame à Sicap Mbao- L’imam Mbaye Sy Diop aurait été égorgé par son fils

Un fait inédit s’est produit, hier, à Sicap Mbao. L’imam du quartier Darou Salam a …

Go : Classement mondial : le Sénégal «pé»  en Afrique

Les « Lions » désormais chantent. Ils ne rougissent pus. Ils ont le vent en poupe. Après …