ACTUALITE

Clin d’œil L’État aux arrêts en attendant le référendum

  • Date: 3 mars 2016

Le Sénégal est en campagne pour une consultation référendaire. Toute l’autorité institutionnelle a déserté les services, les bureaux, les espaces de travail pour investir le terrain politique.

Tous les ministres, tous les députés, tous les chefs de service et les Directeurs de Société et d’Agence sont en train de battre campagne, tenant des réunions par-ci, présidant des meetings par-là.

Qui travaille parmi eux ? C’est la grande question. Toutes leurs activités et toutes leurs sorties médiatiques sont orientées sur le débat politique et sur la mobilisation des masses relevant de leur tendance politique.

Ce n’est pas encore fini car les résultats du référendum vont continuer à influer sur la marche de la Nation. Si le ”Oui” l’emporte comme si le ”Non” l’emporte, le débat politique va se poursuivre et s’imposer, la classe politique sera en lutte et la stabilité du pays risque davantage d’être compromise.

Pour l’heure, l’État du Sénégal passe du ralenti aux arrêts. Il est déserté par ceux qui l’ont en main, à commencer par le président de la République qui s’apprête à descendre sur le terrain pour défendre son référendum. Ses ministres l’ont devancé sur le champ politique. Conséquemment, la crise sociale se poursuit, les réponses aux grandes questions nationales sont classées aux calendes grecques et le Sénégal reste immobilisé. Dommage !

Domou rewmi

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15