images (6)

Clin d’œil- Macky à l’Ucad : gestion du clinquant politique

Si l’Afrique est réputée être le continent de l’hospitalité, le Sénégal, pays de la téranga, en serait la capitale. Et cette culture de l’hôte encline, quand on reçoit un visiteur, à lui présenter son meilleur visage. Cela explique nettoyage, mise à neuf, entre autres rénovations.

Belle tradition, dirait-on, certes. Mais, qui nous inspire une autre réflexion, sous nos tropiques, quand une autorité se déplace pour visiter une région ou une infrastructure. En effet, à cet effet, il n’est pas rare de voir les représentants de l’autorité dans ces lieux diligenter moult travaux dans une célérité qui anéantit toute lenteur administrative, pourtant, facteur limitant dans la mise en œuvre de toute action de gestion.

Visez, dans la vive actualité, la visite présidentielle à l’Ucad où toute sorte de rénovations est initiée.

Morale du clin d’œil : au profit de qui doit-on apprêter les endroits dont la gestion nous est confiée ? Car, si c’est seulement pour les visites d’autorités, c’est dire que ce n’est pas demain que nous sortirons de l’auberge du misérabilisme et surtout, du sous-développement. «L’Afrique refuse le développement», n’est-ce pas Axelle Kabou, avec cette politique de Vendredi ?

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …