Accueil / ACTUALITES / Clin d’oeil- PDS : Fada n’en est pour rien

Clin d’oeil- PDS : Fada n’en est pour rien

Le Pds est sur le point de toucher le fond. Éclaboussé par le sabre de Macky Sall, avec une prétendue lutte contre l’enrichissement illicite, que les libéraux soufflent à élaguer, le parti du Pape du Sopi a volé en éclats à cause de querelles internes dues à un problème d’ego.

Il y’avait quant même un semblant d’union entre des responsables qui se regardaient en chiens de faïence, avant que le maître suprême, Abdoulaye Wade n’évoque la candidature de son fils bien aimé, Karim Wade, à la prochaine présidentielle. Exutoire salutaire diront certains qui n’attendaient qu’un prétexte pour chercher la petite bête. On connait les défaillants! Et l’atmosphère s’est surtout assombrie quand Modou Diagne Fada a demandé l’organisation du parti qui place le fondateur à la présidence d’honneur. Les individus ayant les alphas et les omégas de tout dans le parti ont vite fait de faire le lien d’une relation du président du groupe parlementaire des libéraux et démocrates avec le parti marron. Le désormais mal aimé, l’audacieux, Diagne Fada est persécuté jusque dans l’hémicycle . Une probable démission des libéraux  du groupe qui leur permet de s’exprimer sur les problèmes de la nation, agite le débat, ceci dans le seul but d’affaiblir ce renégat de « proie ». Ce coup bas ourdi signera la mort du Pds  au parlement. Mieux vaut laver le linge sale en famille que de l’étaler sur la place publique. La conséquence est lourde et très lourde. Mais c’est un secret de polichinelle : le Pds est un parti de mêlée. Qui a parlé de rugby ou de pugilat ?

Domou rewmi

À voir aussi

Ministère de la Jeunesse : Mame Mbaye Niang donne des conseils à Pape Gorgui Ndong

Mame Mbaye Niang a passé le témoin à son successeur Gorgui Ndong au ministère de …

Marchés du Padaer : Soupçons de corruption et de népotisme

Il fleure bon un parfum de corruption et de népotisme dans les procédures d’attribution des …