Talla Sylla

Clin d’œil… Talla Sylla : un esprit politique déphasé

Talla Sylla ne gagne pas en maturité politique. La contestation de tout et de tous est pour lui une délectation pour sentir sa présence dans l’espace politique.  Il affirme que les Sénégalais n’ont pas encore élu un Président de la République. Il insulte leur vote et offense l’institution présidentielle.

Pourtant les conditions dans lesquelles il a été lui, élu Maire de Thiès grâce à la générosité d’Idrissa Seck qui, dans le secret de son intimité rumine un regret, fait de lui non un Maire élu, mais un favorisé du hasard. Donc avec lui, les Thiessois n’ont pas non plus élu un Maire.

En considérant que les Sénégalais n’ont pas encore élu un Président de la République, il rend compte que lui-même n’a jamais mené un jeu sérieux, mais a passé son temps à verser dans un égarement enfantin, dansant par-ci, et chantant par-là, jusqu’à se voir malheureusement infligé une correction identique à celle assujettie aux enfants qui manquent de respect aux personnes du 3ème âge et aux impertinents qui jette l’offense sur les Institutions.

Talla Sylla jette un anathème sur le Président de la République élu démocratiquement à la suite d’une épopée politique qui a abouti au départ de Me Wade pour qui il a mené un combat atroce. Et si les Sénégal n’ont pas élu en Macky Sall un Président de la République, cela renseigne que la lutte politique qu’il menait, lui Talla Sylla, n’était qu’un jeu d’enfant et il n’y croyait même pas. Les propos qu’il avance sont des arguments aériens d’un homme politique au terme d’une carrière avec laquelle il était plus comme un amuseur public qu’un acteur politique.

De Senghor à Macky Sall, les Sénégalais ont bien élu un Président de la République au moyen de procédures électorales qui ont fonctionné de maturité en maturité jusqu’à la situation actuelle. Il faut peu d’imagination pour oser affirmer qu’ils n’ont jamais élu un Président de la République. Un peu de respect aux Institutions est un sens de responsabilité.

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …

One comment

  1. DEPUIS NOTRE INDÉPENDANCE QUI PEUT ME DIRE LE PRÉSIDENT ÉLU PATRIOTE ET DÉVOUÉ PAR CE PAYS POUR LUI DOTER D´INSTITUTIONS RÉELLEMENT DÉMOCRATIQUES, AVEC UNE JUSTICE TOTALEMENT INDÉPENDANTE ET QUI NE S´EST PAS SERVI DU POUVOIR POUR S´ENRICHIR ET ENRICHIR SA FAMILLE ET SON CLAN.
    IL N´Y EN A PAS, TOUT VÉRIDIQUEMENT.
    TALLA SYLLA A MALHEUREUSEMENT RAISON.