250_301669_2904033

Tentative de corruption de journaliste : une honte !

L’accusation du Directeur de la Radio Bambey Fm d’une tentative de corruption à son égard par un responsable de l’APR en vue de liquider politiquement Aida Mbodji  pose un grand débat sur les pratiques polluantes de certaines personnalités politiques et autres détenteurs de billets de banque à travers la presse.

Ils sont nombreux à avoir leurs journalistes et leurs animateurs de radio dont la mission flagrante qu’ils se donnent est d’être leurs encenseurs, défenseurs et haut-parleurs à travers les médias.

Ces corrupteurs abandonnent le champ du combat pour investir celui de la parole destructrice dans la simple perspective d’atteindre un adversaire, de se donner une visibilité ou de se faire imposer en responsables politiques ou entrepreneurs incontournables dans l’espace de promotion ou  de décision.

Combiens de responsables politiques ont vu leur image et leur personnalité agressée par des gens de média commandités par des corrupteurs  encagoulés ? Combien de gens de presse trouve-t-on avec un train de vie que leurs salaires ne leur permettent pas ? Et ne serait-il pas pour ces commanditaires plus courageux de créer leurs propres organes de presse plutôt que de corrompre ?

L’acte posé par le Directeur de la Radio Bambey Fm devrait être  loué par tous ses confrères et consœurs à l’applaudimètre !

Voir aussi

telechargement

Et si on en parlait… Une classe politique dépassée et déphasée

Le Sénégal a mal de sa classe politique. Les mêmes personnes occupent le champ politique, …