Accueil / ACTUALITES / Clin d’œil Troisième âge politique, égoïsme, radin…..

Clin d’œil Troisième âge politique, égoïsme, radin…..

Depuis les indépendances, ce sont toujours les mêmes qui reviennent. Hier, ils étaient dans les postes stratégiques ; dans les années 60, ils étaient tout jeunes ministres fraîchement sortis des grandes écoles, ils véhiculaient des messages de courants de Gauche, de Droite, bref des idéaux qui ne collaient pas aux réalités sénégalaises. Cette crème politique comme le serpent à sept têtes reprend forme. Certains qui avoisinent les 70 ans voire les 80, parce que jusqu’à présent, on doute, ont réussi la grande prouesse. Celle de continuer leur route vers un sommet trop glissant. Aujourd’hui, la real politique est que Macky Sall est trop jeune. C’est un libéral pur et dur. Mais comme par miracle, Aladin et sa lampe lui taillent un costume de libéral socialiste. Un courant inconnu en Bavière, en Russie, dans les Balkans. Ces astuces de politicien payé rubis sur ongles, ne sont qu’une manière pour ce troisième âge politique de goûter encore aux délices du pouvoir. Avec leurs vieux os, ils veulent des bains de boue, des cures de jouvences, des séances de thalasso. Ces vieux politiciens n’organisent jamais de conférences ou d’écoles de parti, pour appliquer leurs théories. Ils ont montré leurs limites. Parce que nos pauvres économies ont trop souffert de politiques d’ajustement structurel, de hausses de prix qui ont poussé les neveux, nièces, dans les rues mal éclairées de la capitale. Dommage qu’à l’école, le syllabaire, la radio scolaire aient disparu. Pauvres de nos chérubins.

Domu Rewmi

À voir aussi

Soupçonné de corruption, l’ancien ministre sénégalais Cheikh Tidiane Gadio a été arrêté aux États-Unis

L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, candidat malheureux à la présidentielle de …

Dialogue sans l’opposition significative Le « monologue » d’Aly Ngouille Ndiaye

Le dialogue national s’ouvre aujourd’hui entre le pouvoir, une partie de l’opposition et de la …