Accueil / ACTUALITES / Clin d’œil- Vers un rajeunissement du personnel politique

Clin d’œil- Vers un rajeunissement du personnel politique

La prise de l’âge est un fait et on ne peut rien contre les faits. Un renouvellement et un rajeunissement du personnel politique dirigeant est une revendication nationale. Que les ans ont toujours raison sur les réalités sociales et politiques. Macky Sall propose la limite d’âge pour être candidat à 75 ans.

Depuis la période coloniale jusqu’aux premiers pas du Sénégal dans la souveraineté nationale, le champ politique sénégalais, Doudou Issa Niasse,  Moustapha Niasse, Mbaye Jacques Diop, Cora Fall, Djibo Kâ, entre autres, occupent l’espace politique, changeant de camp et se redonnant une virginité politique selon le contexte.

Niasse, Tanor et Djibo, pour ne citer que ceux-là, risquent de prendre le chemin de la retraite politique par la petite porte d’une sinécure qui ne les illumine pas dans l’histoire. De Niasse, hélas, les Sénégalais gardent le souvenir d’un homme qui gifle vite et se montre prompte à brandir un caillou devant une Institution de la République. De Djibo Kâ revient toujours le souvenir de ce que l’autre a appelé la tortuosité. De Tanor s’impose le nom d’un homme introverti qu’aucun charisme n’illustre et qui a mené le Ps vers l’abime.

Macky Sall a, au moins, le mérite de l’anticipation. Avant même la limite d’âge, la réalité politique a déjà sonné le glas pour Niasse et ses cogénéres. Qu’ils s’éloignent et favorisent le renouvellement du personnel politique est simplement une nécessité historique.

Domou rewmi

Share This:

À voir aussi

MACKY SALL CHEZ LES FAMILLES ENDEUILLÉES DE BETTENTY

Le chef de l’Etat est arrivé à Bettenty vendredi, après 12 heures, pour exprimer sa …