abdoulaye wilane

Clin d’œil- Wilane : sa langue ne l’a pas sauvé

Personnage drôle, cocasse et amusant qui provoque plus le rire que l’intérêt, Abdoulaye Wilane dont le seul et unique métier est la politique s’est retrouvé, le samedi 05 février, dans une situation infernale à la Maison du Parti.  Porte-parole du Ps, l’ancien étudiant socialiste de l’Université Gaston Berger (Ugb)  de Saint-Louis inconnu des amphithéâtres, loquace et étonnamment prolixe, s’est vu rué de coups en a plus finir.

Et pourtant il a crié, il a hurlé, il a bramé ; bavant et suant, il a apostrophé n’importe qui et fulminé n’importe où, les déchainés ont bien voulu lui solder les comptes, lui l’impertinent, l’inconditionnel, hier, de Djibo Kâ, de Tidiane Sylla, de Mamadou Diop, aujourd’hui de Ousmane Tanor Dieng.

Sa langue ne l’a pas sauvé, le pauvre. Il offrait un beau spectacle d’agitation et de surexcitation devant des jeunes qui éprouvaient une totale délectation en le voyant dans cet inconfortable état.

Ce samedi 05 février ne sera pas oublié, aussi bien par Ousmane Tanor Dieng qui regardait d’un œil perdu alentour que son rhéteur de porte-parole à qui la parole a tout donné mais n’a pas réussi cette fois-ci à le tirer d’affaire.

Domou rewmi

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …