enseignants-

CODE DE DEONTOLOGIE DE LA FONCTION PUBLIQUE LES ENSEIGNANTS EMETTENT DES RESERVES

Les enseignants sont sceptiques sur le projet de Code de déontologie proposé par le ministre de la Fonction publique. Même s’ils ne le rejettent pas totalement, il n’en demeure pas moins qu’ils émettent des réserves sur ce code qui, selon le coordonnateur du Grand Cadre, Mamadou lamine Dianté, est assimilable à une violation des libertés en vue. Car, soutient-il «nous avons vu ce qui s’est passé l’année dernière dans la gestion de la grève dans le secteur de l’éducation avec l’application en un temps records de tout l’arsenal de représailles dont dispose l’administration qui a été déployé en moins de deux semaines à l’encontre des enseignants. Et si malgré tout ils ont fait face à la résistance des enseignants, aujourd’hui, il faut de façon sournoise administrer un code de déontologie qui va leur ôter tous leurs droit». Toute chose qui, à en croire le syndicaliste, explique la réticence des enseignants résumée à travers cette phrase: «nous ne sommes pas prêts», martèle Dianté qui prône pour des codes sectoriels en fonction des spécificités car, ajoute-t-il, «au lieu que ce soit un engagement moral, le ministre aurait souhaité que ce soit une loi. Nous avons jugé que les articles qui figurent dans le projet de loi sont limitatifs des libertés. Au lieu de s’appesantir sur la nature et la qualité des services qui doivent être rendus aux usagers, ce code s’est surtout appesanti sur le rapport entre l’agent et son supérieur hiérarchique à qui il doit une totale soumission». Des dispositions que ne sauraient accepter les enseignants, selon le patron du SAEMS CUSEMS qui estime «que dans un secteur comme celui de l’éducation où il y a la liberté syndicale, il va falloir que nous puissions regarder de très près les dispositions de ce code», souligne-t-il, évoquant des relents de représailles dans ce vote et considérant qu’en brandissant un tel code il y a «des considérations inavouées».

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *