Accueil / ACTUALITES / CODE DE LA ROUTE : Aucun feu tricolore ne fonctionne à Dakar

CODE DE LA ROUTE : Aucun feu tricolore ne fonctionne à Dakar

La circulation au Sénégal peine à retrouver sa fluidité d’autrefois à cause des panneaux tricolores qui ne fonctionnent plus. Au centre ville comme dans la banlieue, ce sont les agents de la police qui régulent la circulation.

Révolu est le temps où les panneaux tricolores fonctionnaient à merveille. Un temps où la circulation était fluide et les policiers peu nombreux dans la circulation. Aujourd’hui, c’est l’inverse. Les feux-rouges n’existant plus, ce sont les policiers qui font office de régulateurs de la circulation. Cette panne générale est due à un manque d’entretien, et la faute est imputée à la mairie de la ville de Dakar. On dirait qu’il y a une démission de la mairie à ce niveau. Pourtant, ce problème est connu de tous.

Les autorités municipales l’ont remarqué, mais elles n’agissent pas. Selon un membre du cabinet du maire, Khalifa Sall, la faute doit être plutôt imputée au chef de l’Etat et à son gouvernement. Préférant garder l’anonymat, notre interlocuteur explique que le Président Wade et son gouvernement ne laissent pas la mairie travailler comme il se doit. Il ajoute que même pour voter un budget de fonctionnement de la mairie, le gouvernement fait tout pour le réduire.

Notre interlocuteur évoque des raisons politiques pour montrer que si la mairie n’a pas les moyens qu’il faut pour mettre en œuvre sa politique, le maire Khalifa Sall sera sanctionné négativement par la population alors que c’est le gouvernement qui a orchestré tout cela. Dans tous les cas, le constat est fait. Les feux tricolores ne fonctionnent plus et la conséquence est l’existence des embouteillages monstres, car les policiers devant réguler la circulation ne peuvent pas être sur tous les fronts.

Pape Matar NDIAYE

À voir aussi

Infrastructures routieres 16,4 milliards FCFA investis pour la réfection du tronçon Fatick-Kaolack

Le Président de la République, Macky Sall, a inauguré hier le tronçon Fatick-Kaolack sur la …

Me Moussa Sarr avocat des 2 percepteurs-recepteurs «Techniquement, la notion de fonds politiques n’existe dans aucun texte»

Le 17e jour du procès du maire de la ville de Dakar a été marqué …