Comité directeur Pds- La rencontre Wade/Fada vire à la sauvagerie 

 Les libéraux ont encore étalé leur divergence devant la presse. Comme des enfants de la garderie, responsables et anciens ministres libéraux se sont chamaillés avec des échanges de propos malsains. Et tout se passait devant le père de Karim Wade, resté impuissant face à cette sauvagerie.

La rencontre entre Abdoulaye Wade et les rebelles du Pds s’est très mal passée. En lieu et place d’un débat de haut niveau, l’ancien président de la république et ses lieutenants se sont livrés aux  règlements de comptes, à la limite, à des échanges de propos xénophobes et malsains. Tout est parti quand Ibra Diouf voulait faire une leçon de moral à Fada et ses amis, dénonçant leur démarche qu’il juge «inélégante». Pis, Farba Senghor accuse Diagne Fada et Cie  d’avoir reçu des millions de Macky Sall pour troubler le Pds et taxe ce groupe de tricheur. Les rebelles du Pds ont répliqué et bonjour les dégâts. Certains d’entre eux en sont même venus aux mains, créant une cacophonie indescriptible dans le salon du secrétaire général du parti démocratique sénégalais. Ne voulant pas s’en laisser compter, Modou Diagne Fada a vigoureusement réagi, niant en bloc les accusations. C’est le moment choisi par Farba Senghor pour l’insulter, déclenchant ainsi une bagarre.

De peur qu’il ne soit brutalisé, Fada a été évacué d’urgence, son véhicule quittant en trombe les lieux. D’autres signataires du mémorandum ont également quitté la salle, y laissant Me Wade et ses inconditionnels. L’ancien président de la République, même s’il dit être d’accord avec eux, affirme qu’ils ont péché, pour avoir tenu une conférence publique, alors que cela pouvait être traité en famille. Tard dans la soirée, Modou Diagne Fada et son groupe se sont retranchés dans son salon pour dénoncer le comportement de certains responsables du Pds. Les frondeurs ont soutenu qu’ils continueront toujours à l’intérieur du Pds, pour y instaurer la démocratie.

 Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

Gambie: Yahya Jammeh s’envole à bord de l’avion d’Alpha Condé

Rfi.fr Après avoir dirigé d’une main de fer son pays pendant 22 ans, Yahya Jammeh …