People

Comment Thione Seck a fait transférer son fils au Cap Manuel

  • Date: 11 mars 2016

Le chanteur Thione Seck aurait fait jouer ses réseaux pour que les conditions de détention de son fils, en prison depuis le 07 février dernier, soient allégées.

A défaut de lui éviter un séjour carcéral, Thione Seck a fait du mieux qu’il a pu pour que les conditions de détention de Seydina Alioune Seck soient des meilleures. Placé sous mandat de dépôt pour une affaire de faux billets depuis le 07 février dernier, le rejeton de Thione Seck a emménagé à la chambre 14 de Rebeuss où les prisonniers s’entassent comme des sardines. Rien que ça ! Et il faut dire que ça n’a pas eu l’heur de plaire à son père qui n’est pas sans connaitre les rigueurs carcérales même s’il est évident qu’il n’a pas eu à faire face à des conditions drastiques. Qu’à cela ne tienne, Thione Seck a fait des pieds et des mains pour extirper son fils de Rebeuss. Pour ce faire, nous apprend le site dakarposte.com , le chanteur aurait câblé son ami lutteur Yékini qui serait un proche du directeur de l’administration pénitentiaire. Et il a eu gain de cause puisqu’aux dernières nouvelles, Alioune Seck serait transféré au Cap Manuel où il logerait à la chambre 4 avec des conditions moins dures. Un nouveau rebondissement que son avocat, invité sur la Sen tv, s’est gardé de confirmer tout de même. Il ne nie, par contre, pas que son client en a vu des vertes et des pas mûres à Rebeuss. Dans le même temps, on apprend que l’avocat du centre de football où Alioune Seck suit une formation a débarqué à Dakar pour plaider la cause de ce dernier.
Cueilli par les gendarmes de la Zone franche industrielle, un membre d’un réseau de trafiquants de faux billets a cité Alioune Seck comme le cerveau de la bande. C’est tout ce qu’il fallait au fils de Ballago pour se retrouver dans le collimateur des enquêteurs qui n’ont pu lui mettre le grappin dessus que cinq mois plus tard, après son retour au Sénégal pour les besoins de ses vacances. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt malgré ses dénégations.

 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15