Accueil / ECONOMIE / Commerce de pesticides : La Douane sénégalaise à l’école de la Convention de Stockholm

Commerce de pesticides : La Douane sénégalaise à l’école de la Convention de Stockholm

Une trentaine de douaniers sénégalais a été formée, pendant trois jours, aux techniques de contrôle et d’identification des pesticides et des polluants organiques persistants (Pop). Un séminaire qui est surtout axé sur la convention de Stockholm.
Au-delà de ses missions traditionnelles de collecte de taxes, de gestion et de contrôle des contributions indirectes, la Douane sénégalaise est aussi assignée à des missions particulières dites de concours aux autres administrations.

Il s’agit principalement de missions de protection de la société à travers la santé, les mœurs, de la nature, du patrimoine national etc. pour offrir un environnement propice à l’activité de production, mais aussi à la promotion du commerce licite.

C’est sous ce rapport qu’une trentaine de douaniers sénégalais a été formée, pendant trois jours, aux techniques de contrôle et d’identification des pesticides et des polluants organiques persistants (Pop). Un séminaire qui est un projet pilote d’autant que c’est la première fois qu’un pays africain abrite une rencontre de ce genre sur la convention de Stockholm.

Précisément, ces officiers et hommes de terrain des douanes sénégalaises, durant ce séminaire organisé à l’initiative du Programme des nations unies pour l’environnement (Pnue) et dont l’animation a été confiée à l’organisation non gouvernementale belge Cotecna, ont été formés sur la convention de Stockholm sur les Pop et le contexte de la gestion des pesticides.

Surtout que le Sénégal, d’après le vice-président des opérations de Cotecna, Christophe Renard, est un pays de transit de marchandises. Aussi, révèle-t-il, l’agriculture sénégalaise est réputée pour l’importance des quantités de pesticides qu’elle utilise.

Aussi, poursuit-il, le Sénégal a une industrie qui utilise les transformateurs électriques avec de l’huile fortement cancérigène. D’où la necessité d’agir en amont.

Et pour le contrôle des importations et des exportations de ces produits dangereux, confie M. Renard, la douane est l’instrument le mieux indiqué d’autant qu’elle contrôle déjà les marchandises, les circuits d’importation et d’exportation des produits dangereux.

Faisant l’historique de la convention de Stockholm, il a rappelé qu’elle est entrée en vigueur en 2004. Et elle a pour objectif la limitation de la pollution par les Pop. Dans son articulation, elle définit les substances concernées, tout en laissant la possibilité d’en ajouter de nouvelles, ainsi que les règles relatives à la production, l’importation et l’exportation de ces substances.

Douze polluants organiques persistants, produits et sous-produits à base de carbone issus de l’activité industrielle ont été ainsi répértoriés. Avec huit pesticides (l’hexachlorobenzène, l’endrine, le mirex, le toxaphène, le chlordane, l’heptachlore, le Ddt, l’aldrine et le dieldrine), deux substances chimiques industrielles (les biphényles polychlorés (Pcb) et l’Hexachlorobenzène), deux produits secondaires non intentionnels (les Dioxines et les Furannes).

La Convention de Stockom précise que les Pop sont persistants dans l’environnement et résistent aux processus de dégradation à la lumière chimique et biologique. Libérés dans l’environnement, ils peuvent voyager à travers l’air et l’eau jusque dans les régions très éloignées de leur source originelle. Ils se concentrent dans les graisses et les corps gras des organismes vivants à des niveaux 70 000 fois supérieurs à leur valeur dans le milieu ambiant au fur et à mesure qu’on remonte la chaîne alimentaire.

Même à des concentrations très faibles, les Pop peuvent causer des dommages à la santé humaine et à l’environnement dans les régions éloignées de leur zone d’utilisation ou d’émission.


À voir aussi

Air Sénégal traque 70 milliards F

Philippe Bohn dévoile les ambitions de la compagnie Air Sénégal. Laquelle compagnie envisage un chiffre …

Passation de marché : L’Armp et l’Apix pris en flagrant délit

Un scandale secoue l’Apix et l’Armp autour d’un marché relatif aux travaux de construction et …