Accueil / ECONOMIE / Commerce extérieur- les importations de biens en hausse de 20,4 milliards en juin

Commerce extérieur- les importations de biens en hausse de 20,4 milliards en juin

Les importations de biens ont enregistré une hausse de 20,4 milliards, en variation mensuelle, s’établissant à 335,9 milliards au mois de juin 2017, contre 315,6 milliards le mois précédent.

Cette augmentation de 20,4 milliards, notée en juin est, selon la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE), attribuable, essentiellement, à l’augmentation des achats à l’étranger de produits pétroliers (+23,8 milliards) et de «véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+3,5 milliards). Ainsi, précise la source, la hausse des importations de produits pétroliers traduit le renforcement des achats d’huiles brutes de pétrole conjugué à la hausse, dans une moindre mesure, des importations de produits pétroliers raffinées. Cette tendance haussière a été, néanmoins, amoindrie par la contraction des importations de produits alimentaires, sous l’effet, notamment, des achats de riz et d’« huiles et graisses animales et végétales ». Par ailleurs, les importations de « machines, appareils et moteurs » se sont repliées de 7,0 milliards sur la période. En glissement annuel, les importations de biens se sont accrues de 24,2%, du fait, notamment, de l’accroissement des achats à l’étranger de produits pétroliers, de « machines, appareils et moteurs » et de produits alimentaires. S’agissant des importations de produits pétroliers, la DPEE soutient que la hausse observée en glissement annuel traduit, principalement, la progression des achats d’huiles brutes de pétroles avec 34,1 milliards. Sur les six premiers mois de l’année 2017, les importations de biens se sont confortées de 304,7 milliards. Cette hausse reflète la progression de la valeur des principaux produits importés, notamment, les produits pétroliers, les «machines, appareils et moteurs », les produits alimentaires, les «véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » et les produits pharmaceutiques. Concernant les importations de biens en provenance des pays de l’UEMOA, la DPEE indique qu’elles sont évaluées à 5,1 milliards au mois de juin 2017, contre 4,4 milliards le mois précédent, soit une hausse de 0,7 milliard. Elles ont, ainsi, représenté 1,5% de la valeur totale des importations de biens au mois de juin 2017 contre 1,4% un mois auparavant. La Côte d’Ivoire demeure le principal fournisseur du Sénégal au sein de la zone, avec une part évaluée à 94,9% en juin 2017 contre 95,2% le mois précédent, soit un recul de 0,3 point de pourcentage. Les achats en provenance de ce pays ont principalement porté sur les « fruits et légumes comestibles », les « matières plastiques artificielles » et les « bois et ouvrages », avec des parts respectives de 9,4%, 9,1% et 8,2%.

Zachari BADJI

À voir aussi

Direction Générale d’Air Sénègal SA : Macky Sall mise sur Philippe Bohn

Le président de la République a procédé à de nouveaux changements à la tête de …

LES ENTREPRISES SÉNÉGALAISES « À PLUS DE 97%’’ DES PME AVEC « UN CHIFFRE D’AFFAIRES ANNUEL INFÉRIEUR À DEUX MILLIARDS CFA »

Quatre-vingt-dix-sept pour cent des 407 000 entreprises recensées au Sénégal, sont des petites et moyennes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *