Accueil / ECONOMIE / COMMERCIALISATION DE L’ARACHIDE : 48 POINTS DE COLLECTE RETENUS À FATICK

COMMERCIALISATION DE L’ARACHIDE : 48 POINTS DE COLLECTE RETENUS À FATICK

 La région de Fatick (ouest) compte 48 points de collecte pour la commercialisation de l’arachide dont la campagne va démarrer lundi, a appris le correspondant de l’APS.

Dans la région de Fatick, « il y a 48 points de collecte », a indiqué Cheikh Niane, responsable régional du syndicat Japandoo, plaidant pour une augmentation de ces points de vente.

« On avait dit qu’il était prévu 200 points de collecte, mais au finish, c’est seulement 48 points qui ont été officiellement retenus », a-t-il déclaré vendredi, au terme d’une réunion d’un comité régional de développement (CRD) consacrée à la commercialisation de l’arachide.

« On a demandé au gouverneur de voir les services compétents pour qu’ils puissent augmenter le nombre de points de collecte », a signalé M. Niane. Selon lui, 7 points de vente ont été retenus à Fatick, 38 à Foundiougne et 3 dans le département de Gossas.


Le directeur régional du développement rural (DRDR), Boubacar Diallo, a pour sa part rappelé le démarrage tardif de la campagne avait négativement sur la commercialisation de l’arachide, l’année dernière.


La campagne « avait démarré le 28 novembre et il y avait eu beaucoup de problèmes (…). L’Etat a bien suivi ces problèmes et a essayé d’y apporter des solutions, c’est pourquoi cette année la campagne va démarrer le 16 novembre », a-t-il relevé.


Les nouvelles propositions faites par le gouvernement devraient permettre « une bonne campagne », a estimé le DRDR, soulignant que le prix d’achat de l’arachide au kilogramme est fixé à 200 francs CFA. Il a assuré que les banques avaient été impliquées dans la préparation de la campagne.

À voir aussi

Pose de la première pierre du futur port minéralier de Sendou-Bargny Le Ministre Oumar Gueye rassure les populations

Après les destructions de certaines maisons de Sendou qui avaient entrainé des mécontentements et une …

Cogestion des ressources marines et cotières Les acteurs pour les meilleures pratiques d’une pêche durable

Dakar abrite depuis hier un atelier sous régional de formations sur les meilleures pratiques de …