Accueil / Education / Commune de Diass : Quatre salles de classe construites par les Ciments du Sahel réceptionnées

Commune de Diass : Quatre salles de classe construites par les Ciments du Sahel réceptionnées

La commune de Diass bénéficie d’importants investissements dans le domaine de l’éducation. En effet, entreprises et autorités locales s’emploient à mettre les élèves dans de bonnes conditions de réussite.

Le lycée de Diass a réceptionné, hier, quatre salles de classes construites et équipées par les Ciments du Sahel (Cds). Chacune respecte les normes requises et comporte un casier mural et 25 tables-bancs de qualité récemment commandées à l’usine. Un investissement qui a ravi le maire de la commune de Diass, Samba Aliou Ciss.  « Ce n’est pas la première fois que les Cds posent de tels actes dans la commune.
C’est l’une des entreprises qui respectent le plus la Responsabilité sociétale des entreprises (Rse). De telles actions vont nous conduire à l’émergence. Au niveau de la commune, nous croyons à l’éducation et à la formation parce que c’est la seule voie pour pouvoir profiter des projets », estime M. Ciss. Aliou Sarr, responsable environnement et Rse aux Cds, a rappelé la nécessité de miser sur la formation pour doter la commune de ressources humaines de qualité.
« Quand on parle d’émergence, cela ne va pas sans les ressources humaines de qualité. Il faut avoir des hommes bien formés pour aspirer à l’émergence. C’est pourquoi au niveau des Cds nous mettons beaucoup l’accent sur la formation ». Poursuivant, il avance que la formation regroupe les conditions de réussite, surtout l’investissement dans la construction des salles de classe, les fournitures, les équipements. C’est pourquoi, cette année, le Pdg des Cds a dégagé une enveloppe de 150 millions de FCfa pour couvrir les besoins en fournitures, matériels scolaires et la construction de salles de classe », souligne M. Sarr.
Le proviseur du lycée de Diass, El hadji Abdoulaye Diop, s’est réjoui de cet « énorme investissement ». Il a demandé aux élèves d’être à la hauteur de cet apport des partenaires. « La communauté scolaire et les partenaires font des pieds et des mains pour vous mettre dans de bonnes conditions d’études. Vous ne devez pas décevoir. La meilleure façon de motiver nos partenaires afin qu’ils investissent davantage dans votre lycée est de faire de brillants résultats scolaires ».

Le Soleil

À voir aussi

Des centrales syndicales réaffirment leur volonté de travailler à une unité syndicale

Cinq centrales syndicales sénégalaises du secteur de l’éducation ont réaffirmé mardi à Dakar « leur volonté inébranlable » …

Enseignement supérieur : L’Université Amadou Makhtar Mbow stabilise 46 filières de formation

Le Soleil- Au terme d’un atelier de quatre jours clôturé samedi dernier, l’Université Amadou Makhtar …