Accueil / SOCIETE / COMMUNE DE KARANG POSTE- Les  populations entre ordures et obscurité

COMMUNE DE KARANG POSTE- Les  populations entre ordures et obscurité

Pour imaginer la saleté dans la commune, imaginer Mbeubeuss. Et pour l’obscurité, allez savoir !

 Commune frontalière à la Gambie, Karang se déconstruit. Partout dans les quartiers, les ordures s’amoncellent, offrant un visage peu enviable. Avec ces innombrables chaines d’hôtels et d’auberges, la commune n’attire plus les touristes. Jadis très présents, ces derniers préfèrent traverser le bac et aller en Gambie. Une énorme perte en devises. Le maire, Diokine Gomis, malgré ses appels répétés, est phagocyté par les impertinences de l’Acte III de la décentralisation. Faute de moyens et d’appui par l’État, il regarde les mains liées, un spectacle qui n’a que trop duré. Alors que les espaces ne manquent pas, les moyens pour aménager une décharge font défaut. L’autre problème des populations est le manque d’éclairage public. Sur la route principale, aucun feu n’est allumé. Si ce ne sont  les lumières des commerces établis sur pignon, le visiteur qui débarque, se croirait à l’ère du paléolithique. De l’entrée de la commune jusqu’à la frontière gambienne, c’est l’obscurité totale. Ce qui pose un sérieux problème de sécurité nationale. Avec ces sonorités terroristes et les relations mi figue mi raisin avec la Gambie, il urge pour l’État du Sénégal de donner plus d’importance à cette partie du territoire laissé à elle-même. Les populations, lors d’une manifestation, ont crié leur ras-le-bol face à ce manque de considération des pouvoirs publics. Bien mobilisés, lors des dernières locales, ces habitants de Karang avaient voté massivement pour le candidat du parti au pouvoir, l’Apr. Aujourd’hui, l’amertume à la bouche, ils crient à la déception.

 Pape Amadou Gaye

À voir aussi

AFFAIRE ‘’MAISON DU PARTI’’ Le Doyen des juges maintient Bamba Fall en prison

Le Doyen des Juges, Samba Sall, a suivi le réquisitoire du Procureur de la République, …