Accueil / POLITIQUE / COMMUNE DE WAKHINANE NIMZATT Racine perd ses racines

COMMUNE DE WAKHINANE NIMZATT Racine perd ses racines

Journaliste, DG de la RTS et militant de l’APR, élu Maire dans la commune d’arrondissement de Wakhinane Nimzatt dans le département de Guédiawaye, Racine Talla fait face à une fronde de militants APR et d’habitants de la Cité. Contesté pour un absentéisme préjudiciable au fonctionnement de l’institution municipale, il perd crescendo le halo dont il bénéficiait pour devenir Maire. Sa gestion de la Mairie est décriée. Il lui est reproché d’être trop éloigné des populations et de manquer d’initiatives pour une prise en charge concluante de la cité.  Le non respect de ses engagements est l’une des principales causes de la colère des habitants. Cette situation sent les effluves d’un préjudice contre l’APR et contre Macky Sall lui-même. Derrière le Maire, est vue aussi la personne de l’autorité d’Etat et particulièrement du Président de la République en raison de la nature du système politique sénégalais.

Racine Talla commence ainsi à perdre ses racines politiques, celles qui lui ont permis d’accéder au siège de Maire. Déjà, son propre frère Malal Talla, connu sous le nom d’artiste de Fou Malade, l’assène de critiques, lui reprochant le non respect de ses engagements comme il en fut le cas avec le festival Guédiawaye By Rap. Aujourd’hui, ce sont des habitants de la commune qui houspillent contre sa gestion municipale qu’ils jugent calamiteuse et le contexte pré-électoral semble bien propice à un règlement de compte. Une colère des populations qui se solde par un vote-sanction contre l’APR et Benno Bokk Yakaar serait un revers qui pèserait sur le pourcentage de la majorité parlementaire sortante en raison de poids démographique de la commune de Wakhinane Nimzatt. Et Racine n’est pas le seul à perdre ses racines. Beaucoup de Maires du Département de Pikine et de Guédiawayesont dos au mur à cause de l’insatisfaction des populations. Celles de Wakhinane Nimzatt brandissent le vote-sanction pour en faire subir les conséquences politiques à Racine Talla. Et en politique, quand on perd ses racines, on finit comme un feuillage asséché.

Domou rewmi

À voir aussi

Le président de la Turquie félicite Macky Sall

Le président de la coalition Benno Bokk Yaakaar Macky Sall a reçu les félicitations du …

Audience de Khalifa Sall devant la Cour suprême ce jeudi

REWMI.COM- La Cour suprême va se pencher, ce jeudi 17 août, sur la demande en …

Un commentaire

  1. Qui sème du vent, récolte de la poussière. Vive la Vérité !