Accueil / ACTUALITES / Ces communicants trop intellectualisants  qui desservent Macky

Ces communicants trop intellectualisants  qui desservent Macky

Mais à qui s’adressent Abdou Aziz Diop, Seydou Guèye et El Hadji Hamidou Kassé quand ils communiquent dans les média ? Aux populations des banlieues, des faubourgs ? Aux citoyens du Walo, du Baol, du Saloum ? Ou s’adressent-ils à une élite d’intellectuels dakaroise ?

Invités dans des émissions en langue officielle, le Français, ces intellectuels trop sophistes et rhéteurs versent dans une cogitation aérienne, avec des phrases si kilométriques qu’elles finissent par perdre leur contenu. Si ce sont des émissions en langue nationale, ils pensent en philosophes rousseauistes ou en théoriciens pour traduire leur postulat en Wolof, désorientant même l’animateur de l’émission qui ne s’y retrouve plus.

Ces communicants trop intellectualisants desservent tristement Macky Sall qu’ils prétendent défendre. Ils appliquent une communication de lettrés qui n’a aucun rendement, ni aucun effet sur les Sénégalais. Comme tout intellectuel, ils éprouvent simplement une sorte de délections en spéculant et se satisfont fièrement d’avoir gambergé alors que nul ne déchiffre une pertinence captivante quand ils parlent.

Soit Macky Sall doit revoir son pool de communication, soit ses communicants doivent reprendre leurs copies. L’intellectualisme ne fonctionne pas et ne passe pas en communication politique. Il peut prospérer dans un espace académique mais pas dans un espace médiatique destiné à des citoyens très enclin à l’oralité.

Domou rewmi

À voir aussi

Vote avec les anciennes cartes Macky saisit le Conseil constitutionnel

Le vote avec les anciennes cartes d’identité nationale et d’électeurs numérisées le jour du scrutin …

GO: Miss Samba  lance sa collection d’été

Soula nékhé dé!! Il y a quelques mois, Lamine Samba, le célèbre animateur de lutte …