Accueil / ACTUALITES / Communication gouvernementale : Hadjibou imprime sa marque

Communication gouvernementale : Hadjibou imprime sa marque

A chacun sa manière de faire. Le Premier ministre du gouvernement Sénégalais a choisi, lui, de communiquer, de mieux communiquer et de beaucoup communiquer. Pour ce faire, il a appelé, hier, les chargés de communication des différents ministères pour leur remettre leurs nouveaux cahiers de charge dans leur domaine d’activités.

Source : Walfadjri
La manière de communiquer du gouvernement Sénégalais n’a pas l’heur de plaire à l’actuel Premier ministre. Aussi, a-t-il décidé de prendre, lui-même, les choses en main et d’asseoir une nouvelle forme de communication de son équipe gouvernementale. Hier, en effet, Hadjibou Soumaré a réuni, à la Primature, les chargés de communication des différents départements ministériels pour leur dire comment il voudrait que soit dorénavant leur travail aux côtés des ministres.

Ayant constaté un déficit de communication au niveau du gouvernement, le Premier ministre a invité ses hôtes à réfléchir sur des stratégies à mettre en œuvre pour combler celui-ci. Au cours de son face-à-face avec les chargés de communication, Hadjibou Soumaré a aussi fait savoir l’intérêt qu’il accorde à l’accès de la presse à l’information. En ce sens qu’il a demandé aux uns et aux autres d’être des relais de leur ministère auprès des professionnels de l’information. Selon Hadjibou Soumaré, il faut une communication certes dynamique, mais surtout préventive. De source sûre, il a été, ainsi, retenu que le gouvernement ne fera plus dans la réaction, mais prendra les devants chaque fois qu’il s’agira d’informer sur ses activités. Autre chose exigée par le successeur de Macky Sall à la Primature, la cohérence dans la communication. Il ne sera plus question de laisser n’importe qui dire n’importe quoi qui engage le gouvernement et, par-delà, l’Etat.

Mais ce travail, pour se faire, exige des moyens que ceux qui ont en charge la communication gouvernementale ont énuméré devant le Premier ministre. De son côté, Hadjibou Soumaré a reconnu que le travail attendu de ces derniers, demande des mesures d’accompagnement. Aussi, s’est-il engagé à doter les différentes cellules de communication de moyens adéquats.

La rencontre d’hier a, également, abouti à d’autres conclusions relatives notamment à des rencontres périodiques entre chargés de communication dans le souci de la cohérence gouvernementale et l’organisation d’un séminaire entre eux. Ce dernier, prévu dans les prochains jours, sera l’occasion pour réfléchir sur les axes à explorer pour rendre davantage efficace la mission des chargés de communication des ministères.


À voir aussi

GO: Un ‘’naar’’ bien…. Wolof

Ne vous fiez pas au nom. Un naar de Mauritanie peut très bien parler Wolof. …

2eme jour de plaidoirie La défense de Khalifa démontre en quoi ce «procès est politique »

Les avocats de Khalifa Sall et ses co-prévenus étaient, hier, dans leur 2e jour de …