Accueil / POLITIQUE / Communiqué : Déclaration de l’Ujtl de Paris

Communiqué : Déclaration de l’Ujtl de Paris

Suite à la réunion qui s’est tenue le dimanche 12 août 2007 à 16heurs dans le XVIII art, le bureau exécutif de l’UJTL de Paris se démarque fermement des attaques proférées contre la génération du concret par monsieur Tamsir Faye ex coordonnateur du comité électoral et de monsieur Ibrahima Mbodj étudiants Sénégalais à Lyon. Nous jugeons que ces attaques ne font que fragilisées les rangs du PDS. Nous considérons que nous sommes tous des frères et non des adversaires. . L’UJTL de Paris n’est d’aucun camp, mais uniquement de celui du rassemblement
Le bureau exécutif de l’ujtl affirme aussi que ce sont des jeunes qui sont manipulés par Macky Sall et Aliou Sow. Nous mettons en garde monsieur Sall et m. Aliou Sow contre toutes tentatives de manipulations ou de récupérations. Nous demandons aussi à ce que monsieur Sow soit démis de ses fonctions de président de la commission de réorganisation de l’UJTL car Depuis 2004 il n’a jamais œuvré pour le rassemblement, il n’a fait que diviser pour mieux régner.

Pour avis, l’UJTL tient à apporter des éclaircissements sur sa structure actuelle qui attend les recommandations des structures régulières du parti pour son renouvellement. Nous n’accepterons pas d’être instrumentalisés par qui que ce soit.

Par la même occasion nous remercions monsieur le président de la république pour la nomination de monsieur Mouhamadou Lamine Keita comme ministre de la jeunesse. Connaissant le parcours de l’homme, nous pensons qu’il pourra recoller les morceaux dans les structures de jeunesse du parti sur le plan national et international pour qu’enfin l’UJTL puisse parler d’une seule et même voix.

Enfin l’UJTL de Paris demande la tenue d’un congrès à la mi septembre pour réfléchir sur l’idée d’un grand parti présidentiel comme l’a si bien souhaité monsieur le président de la république maître Abdoulaye Wade.

Le bureau exécutif de l’UJTL de PARIS


À voir aussi

Le 27 juin 2011, le jour où Karim devait être tué

La charge est lourde et grave. Elle porte les empreintes de Samuel Sarr via son …

Affaires Karim, Khalifa et Imam Ndao: Amnesty International épingle le Sénégal

Dans son rapport sur l’examen périodique universel des Nations-unies, Amnesty international  met en doute l’indépendance …