Accueil / SANTE / Tout comprendre sur ses cycles menstruels

Tout comprendre sur ses cycles menstruels

Petit retour sur les bancs du collège en cours de sexualité, pour mieux comprendre nos cycles menstruels. Qui dit saignement, ne dit pas forcément début des règles. Sont-elles le signe que l’ovulation va bien avoir lieu ? D’ailleurs, qu’est-ce que l’ovulation ? A quoi sert-elle ? Comment calculer son arrivée ? Entre le premier jour du cycle et le dernier, on fait le point sur l’horloge féminine pas toujours facile à comprendre.

Chaque mois, l’armée rouge débarque pour déclarer la guerre à notre corps. Entre baisse d’hormones, fringale, boutons, maux de ventre et de tête, c’est une véritable bataille qui se joue sur tous les fronts. Ces trois à sept jours super désagréables sont pourtant importants dans la vie d’une femme et l’accompagnent de la puberté à la ménopause.

Qu’est-ce qu’un cycle menstruel ?

Chaque cycle menstruel débute avec le er jour des règles et se termine lorsqu’elles reviennent. Selon les femmes, il est de 21 et 45 jours et connaît trois phases :

La phase menstruelle ou les règles : entre un et cinq jours. Elle se caractérise par la libération de sang utérin et intervient deux semaines après l’ovulation afin que l’utérus se reconstruise. Résultat : Le taux de progestérone (hormone sexuelle) chute brutalement sous l’action des ovaires. On se sent moins séduisante et la libido n’est pas au rendez-vous.

Phase folliculaire : a lieu du 6e au 14e jours après le début des règles. A ce moment-là, le taux d’œstrogène augmente pour recréer la muqueuse utérine et donc accueillir l’oeuf fécondé -s’il y en a un. Petit repère : on se sent belle et attirante. On a qu’une envie, c’est de plaire !

Phase sécrétoire : du 15e au 28e jour, prenez garde si vous n’êtes pas prête à devenir maman ! L’ovule a le plus de chance d’être fécondé. Si le petit spermatozoïde rencontre la croise sur son chemin et qu’ils s’implantent dans l’utérus, alors le processus de grossesse est enclenché. Si ce n’est pas le cas, le taux d’hormone chute à nouveau et les règles sont au garde-à-vous, prêtes à attaquer.

Toutefois, ces pertes mensuelles ne sont pas toujours des règles. Des saignements à intervalles irréguliers ou entre chaque cycle, peuvent être le signe que quelque chose ne va pas. Il est donc nécessaire d’en parler à un médecin ou un gynécologue pour diagnostiquer au plus vite ce qui cloche et y remédier.

C’est quoi l’ovulation et comment la repérer ?

L’ovulation est la rencontre entre un spermatozoïde et l’ovule pour former un embryon et dure 24 heures. La gamète mâle pouvant vivre jusqu’à 4 jours, celle-ci est rallongée de cinq jours. Bonjour la pilule du lendemain s’il y a des risques de grossesse non-désirée.

Si vous ne connaissez pas la date de vos cycles, prenez pour habitude de noter chaque début et fin de règles sur un calendrier. La phase suivant l’ovulation est qui précède donc les règles est de quatorze jours. Des signes physiques peuvent indiquer que c’est le bon moment (ou pas) pour essayer de concevoir un enfant.

– La poitrine se tend

– Une douleur au bas-ventre est ressentie du côté de l’ovaire qui ovule

– Les sécrétions vaginales (glaire cervicales) sont plus riches, fluides et transparentes. Son élasticité facilite la progression des spermatozoïdes vers les trompes. Le reste du temps, elles sont plus opaques.

En cas d’arrêt de prise de pilule, l’absence de fécondation dans les trois mois qui suivent est normal. Si ces troubles persistent, parlez-en à votre gynécologue.

À voir aussi

Conférence panafricaine sur le paludisme

3000 experts attendus à Dakar pour faire le point sur la lutte contre cette maladie …

Santé- Macky veut auditer le secteur

Un audit, destiné à l’évaluation du système national de santé, est en vue. En Conseil …