FAITS DIVERS

Conakry : Une fille lance une grenade dans un night club …

  • Date: 4 mars 2010

Une jeune fille a fait exploser une bombe lacrymogène à l’intérieur du MLS Lounge Bar dans la nuit de samedi à dimanche aux environs de 4h, heure locale et TU.

De centaines de personnes se trouvaient dans cette boite de nuit, sans doute la plus luxueuse de la capitale, au moment où Koukou,( le nom de la jeune fille, Ndlr) a lancé une puissante bombe lacrymogène sur la foule.

Le Directeur Général du MLS Lounge Bar Antonio Martins, déclare que la criminelle a été immédiatement mise aux arrêts et déportée au Commissariat central de Kaloum : « Une fille de nom de nom de Koukou a lancé une bombe lacrymogène dans la salle. Grâce aux gardiens et au système de sécurité, nous avons réussi à l’attraper. On a porté plainte. Elle est en prison. Et elle va payer les dégâts. On a constaté que c’est une fille qu’on connaissait déjà. Elle vient assez souvent au Bar MLS. Mais on savait aussi qu’elle n’était pas sérieuse », dit-il.

Antonio Martins affirme qu’il y a eu beaucoup plus de peur que de mal et que la scène n’a enregistré aucune victime : « Heureusement grâce à la modernité de nos infrastructures et aux multiples issus de secours, tout le monde a réussi à sortir sans aucune difficulté. Ça prouve vraiment que MLS est un endroit de plaisir et de loisir avec toute sa sécurité », a-t-il précisé.

Le patron du MLS Bar rassure à ses clients qu’à présent leur sécurité est améliorée au plus haut point : « Nous voulons rassurer aux clients de MLS que grâce à tous nos systèmes de sécurité, plus de 26 caméras cachées (caméras de surveillance), opérationnelles à tout bout de champ dans les différentes salles du Bar, nous sommes en mesure de détecter et d’interrompre la moindre mauvaise action. Nous venons aussi de renforcer et d’améliorer considérablement la sécurité de MLS surtout pour le filtrage des personnes à l’entrée du Bar. La surveillance de l’extérieur est maintenant plus renforcée », a-t-il conclu.

A signaler que les dégâts matériels ont été estimés à 7 millions Francs Guinéens environ 1000 Euros. Cette somme sera intégralement remboursée par Koukou.

Affaire à suivre…


Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15