Accueil / CULTURE / Concert-Initiative de paix en Côte d’Ivoire: Record d’affluence pour You

Concert-Initiative de paix en Côte d’Ivoire: Record d’affluence pour You

Le succès retentissant d’Alsaama Day en Afrique. En concert à Abidjan, Youssou Ndour happé par une foule indescriptible joue sa partition dans «l’initiative de paix en Côte d’Ivoire». Il a réuni les protagonistes de la guerre le temps d’un concert pour leur délivrer un message de paix et de dialogue sans manquer de faire vibrer les cœurs par une bonne dose d’Alsaama Day. Un concert qui a battu le record d’affluence selon les organisateurs. Une agence de communication locale.
Après plusieurs mois voire d’années de guerre, la Côte d’Ivoire voit enfin le bout du tunnel. Les armes sont déposées, le dialogue privilégié et les Ivoiriens affichent le sourire. Et quand Youssou Ndour s’y met, ça devient…La star de la musique sénégalaise qui vient de mettre sur le marché un nouvel opus intitulé «Alsaama Day» était allé ce week-end dire bonjour aux férus de la musique, aux ivoiriens. Cerise sur le gâteau, il a rassemblé à la maison de la culture où le concert a eu lieu samedi dernier les différents protagonistes.

Les responsables des forces nouvelles et ceux du patriote avec à leurs têtes Blé Goudé l’homme de confiance de Laurent Gbagbo ont scellé, à la sénégalaise, les retrouvailles de la paix par une bonne dose d’Alsaama Day. Ministres, députés, militaires, citoyens et étrangers résident en Côte d’Ivoire ont vibré aux rythmes du mbalax. You a battu lors de ce concert le record d’affluence. Contexte oblige.

La Côte d’Ivoire déchirée par plusieurs années de guerre en avait besoin pour oublier ses souffrances. Ivoiriens et Ivoiriennes sont venus des quatre coins du pays répondre à l’appel du Sénégalais faisant partie des 100 personnalités les plus influentes dans le monde. Conscient de son rôle et de la portée de son message, Youssou Ndour a saisi l’occasion offerte samedi «pour encourager l’initiative de paix» en dédiant un de ses titres phares New Africa à toute la classe politique ivoirienne. Toutefois, il n’a pas manqué de leur lancer son fameux message de l’année : «Boul Bayéku».


À voir aussi

Décès de Lilyan Kesteloot, spécialiste des littératures négo-africaines contemporaines

L’universitaire et chercheuse belge Lilyan Kesteloot, spécialiste des littératures négro-africaines francophones, est décédé mercredi à …

Thione Seck s’épanche- Les Faux billets, Modou Kara, Youssou Ndour – Le lead vocal du Raam daan dit tout

Absent de la scène musique depuis quelques temps, Thione Seck compte signer son retour avec …