Accueil / ECONOMIE / Concession du terminal a conteneur au groupe dubai :«Le Sénégal a bien sûr raison de diversifier ses partenaires», selon M. Moubarack Lô

Concession du terminal a conteneur au groupe dubai :«Le Sénégal a bien sûr raison de diversifier ses partenaires», selon M. Moubarack Lô

« Je ne pense pas que les parties qui n’ont pas été sélectionnées puissent démontrer qu’elles sont meilleures que la partie qui a été sélectionnée.» Ces propos sont ceux de M Moubarack Lô, ingénieur statisticien et économiste. Il les a tenus, hier, à l’occasion de l’émission hebdomadaire « Grand Jury » diffusée sur la Radio Futurs Médias (Rfm).

Source : Le Matin
« La concession de deux terminaux du port de Dakar à la société Dubai Ports World doit être clos pour permettre à la société sélectionnée de respecter ses engagements et au Sénégal d’aller de l’avant », a-t-il dit. Ainsi, il a invité les acteurs à clore le débat avant d’ajouter « je ne pense pas que les parties qui n’ont pas été sélectionnées puissent démontrer qu’elles sont meilleures que la partie qui a été sélectionnée. Pour moi, ça clôt la discussion. Aujourd’hui nous avons suffisamment perdu du temps. Il faut aller de l’avant et veiller à ce que la société qui a été sélectionnée respecte ses engagements ». Selon, lui Dubaï Ports World est une société crédible car elle est présente dans 22 pays et elle était prête à prendre un port aux États-Unis. « on ne peut pas penser que c’est quelqu’un qui n’est pas sérieux », a indiqué M. Lô.

Pour être convainquant dans ses explications, il a cité quelques exemples.  »En Éthiopie, dans la presse, on parle très souvent de Dubai Ports World qui intervient à Djibouti (pays frontalier). Ce sont eux qui gèrent le port de Djibouti. L’expérience suffit pour voir si la personne est crédible ou non. Une société qui a une expérience internationale ne peut pas prendre le risque de perdre de sa crédibilité ou de sa réputation », a insisté l’économiste. A l’en croire, « le Sénégal a bien sûr raison de diversifier ses partenaires », estimant qu’il s’agit d’intérêts nationaux. « Ce qui doit nous préoccuper, c’est le développement du Sénégal. A cet égard, notre seul ami, ce sont les intérêts du Sénégal. Nous n’avons pas d’autres amis. », a précisé M. Lô.

Rappelons que depuis quelques jours, le Port Autonome de Dakar semble être le théâtre de tentations de confrontations liées à des contestations consécutives aux résultats, dit-on provisoires de l’appel d’offres concernant le Port du Futur. Ce résultat donne la concession du terminal à conteneur au groupe Dubaï Ports World. Or, le groupe français Bolloré, présent au Sénégal depuis 1926, a accusé les autorités sénégalaises d’avoir manqué de transparence dans le processus de dépouillement des offres. Il a même déposé un  »recours administratif » auprès du ministère sénégalais de l’Économie maritime.


À voir aussi

Mboumba: Le Puma injecte 30 millions pour réhabiliter la canalisation

30 millions de nos francs, c’est le montant que le Puma a injecté pour la …

Lutte contre le chômage : Grape/B joue sa partition

Le Groupe de Réflexion et d’Action pour l’Emergence des Banlieue (GRAPE/B), a organisé un forum …