Accueil / Education / CONCOURS 55H : ECO-N’HOMME REMPORTE LE PREMIER PRIX DE LA MEILLEURE APPLICATION

CONCOURS 55H : ECO-N’HOMME REMPORTE LE PREMIER PRIX DE LA MEILLEURE APPLICATION

Gaindev, la plus jeune équipe de la première édition du 55H de l’innovathon de la Francophonie à Dakar, a remporté le premier prix du concours avec son application dénommée Eco-n’homme, qui permet un système de tri, de récupération et de transformation des déchets, a constaté l’APS.

Les huit membres du jury présidé par le directeur de la Francophonie numérique, Eric Adja, ont délibéré dimanche soir après 55 heures de compétitions dans les locaux du ministère de l’Environnement et du Développement durable. Celles-ci ont abouti au final à la sélection de 14 projets sur 400 inscriptions depuis le 17 septembre dernier.

Le groupe Gaindev dont le plus jeune n’a que 17 ans et le plus âgé 22 ans, à travers sa solution Eco-n’homme, a séduit les membres du jury avec la présentation d’une ‘’poubelle intelligente’’chargée de trier les déchets ménagers, qu’ils veulent installer dans les quartiers de Dakar,

Ce système sera accompagné d’une plateforme web dotée de l’application mobile qui fera la traduction du wolof vers le francais et vice versa ,pour attirer l’attention des sénégalais sur l’urgence d’une bonne gestion des déchets ménagers.

Cette solution sera ‘’un petit clic pour l’homme mais un grand déclic pour mère nature’’, ont expliqué les membres de l’équipe Gaindev durant leur présentation.

Le projet de Gaindev a été récompensé par une enveloppe de 8000 euros (un peu plus de 5 millions de FCFA) et l’opportunité de présenter le projet à la Conférence sur le climat de Paris (COP21) prévue en décembre prochain.

Le deuxième prix d’un montant de 4000 euros 2,6 millions de francs) a été remporté par la seule équipe féminine membre de l’association Kaay Jang qui a développé le projet ‘’Na Set’’ qui est une application qui permet de notifier des programmes de ramassage des déchets urbains par les abonnés.

Le troisième et dernier prix de 3000 euros (environ 2 millions de francs) est décerné à la solution ‘’Disoo’’ chargée d’implémenter un marché vert où les demandeurs vont rencontrer les offreurs de matières.

Selon Arame Diaw, coordonnatrice du programme 55H, l’objectif de ce concours destinés aux jeunes développeurs est de faire en sorte que ‘’la Francophonie présente des réponses à cette COP21 par des solutions apportées par des jeunes qui vivent dans les pays concernés’’.

Elle a en outre salué ‘’toute la créativité de la jeunesse sénégalaise’ qualifiant ‘’d’extraordinaires’’ les différents projets présentés.

Karim Sy, directeur de Jokkolabs s’est félicité de la participation féminine avec 15%, un taux supérieur à celui du Bénin.

Pour sa part, Sophie Touré de la direction des financements verts et des partenariats du ministère de l’Environnement et du Développement durable a assuré que les trois projets primés bénéficieront d’un ‘’accompagnement et d’un suivi’’ sur un an, en partenariat avec le Programme national de gestion des déchets (PNGD).

Après l’étape du Bénin et du Sénégal le programme 55H de l’Innovation, initié par le Fonds francophone pour l’innovation numérique, ira à la rencontre du Gabon, d’Haiti et du Maroc.

Share This:

À voir aussi

TAMBACOUNDA : L’IA LISTE LES CONTRAINTES DU SECTEUR ÉDUCATIF

Tambacounda, 27 mars (APS) – L’inspecteur d’Académie (IA) de Tambacounda, Alassane Niane, a listé lundi …