Accueil / Education / Concours de la Francophonie sur l’innovation numérique : Les équipes « Mb@l-it », « Disso » et « Na set » lauréates

Concours de la Francophonie sur l’innovation numérique : Les équipes « Mb@l-it », « Disso » et « Na set » lauréates

Les équipes « Mb@l-it », « Disso » et  « Na set » ont été récompensées par la Francophonie. Elles ont conçu des applications qui apportent une nouvelle touche dans la gestion des déchets solides.

Le groupe « Mb@l-it », « Disso » et le projet « Na set » ont respectivement remporté le premier, le deuxième et le troisième prix du concours « 55 heures Innovation » organisé par le Fonds francophone pour l’innovation numérique, en partenariat avec le ministère de l’Environnement et du Développement durable et le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire. Les trois équipes ont proposé des solutions qui donnent une nouvelle dimension à la gestion des déchets. L’application « Mb@l-it » a remporté le premier prix et recevra une enveloppe de 8.000 euros. Le coordonnateur du Programme national de gestion des déchets (Pngd), Ibrahima Diagne, voit à travers ces innovations l’éveil de conscience des jeunes et aussi leur bonne compréhension des enjeux de la politique du Sénégal en matière de gestion des déchets solides. « Nous avons été très agréablement impressionné par le niveau des candidats d’une manière générale. Ce concours a permis aussi de mesurer la créativité de nos jeunes », a-t-il ajouté. Pour M. Diagne, ces applications attestent, s’il en est besoin, la bonne appréciation de notre politique de gestion des déchets solides.
Le deuxième prix, remporté par le  projet « Na set », équivaut à 4.000 euros. Cette équipe avait conçu une plateforme éco-citoyenne qui sert à l’éveil de conscience par les jeux. C’est une approche ludique des problématiques. La 3ème  place revient à l’équipe « Disso », attributaire d’une somme de 2.000 euros. L’organisation de ce concours, selon le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr, entre en droite ligne  avec les grandes orientations que le président de la République est en train d’impulser avec l’Acte III de la Décentralisation. « Le thème de l’initiative qui porte sur les cités francophones durables, « L’innovation numérique au service des politiques environnementales urbaines dans les pays en développement », est réjouissant au moment où le Sénégal, à travers la réforme dite Acte 3 de la Décentralisation, vise à construire des territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable », a apprécié M. Sarr.
Le Sénégal est sur une nouvelle dynamique de soutenir les collectivités dans la lutte contre l’insalubrité qui a des incidences négatives sur le développement économique, social et environnemental du pays. « Nous ne comptons plus les réformes entreprises par notre pays pour mettre en place un cadre approprié de gestion des déchets. En outre, d’importants moyens humains, matériels et financiers ont été engagés ces dernières années pour libérer nos villes du fléau des déchets », a indiqué le ministre. La mise sur pied du Programme national de gestion des déchets (Pngd) a permis au Sénégal d’engranger des résultats encourageants dans la lutte contre l’insalubrité.

Le Soleil

Share This:

À voir aussi

KAOLACK : L’IA APPELLE À RÉFLÉCHIR SUR LES ‘’RÉSULTATS CATASTROPHIQUES’’ DU BAC TECHNIQUE

L’inspectrice d’académie de Kaolack (centre), Khadidiatou Diallo, a fait part de la nécessité de mener …