téléchargement

Concurrence-attaque des « Lions »- Diafra n’a pas su éclipser Diouf !

 Le ciel s’est dégagé pour une éternelle prise de pouvoir de Mame Biram Diouf avec Aliou Cissé.  Absent lors des deux derniers matches amicaux des « Lions », Diafra Sakho a laissé filer l’opportunité de faire oublier l’attaquant de Stoke City. Susceptible d’être convoqué à l’occasion de la double confrontation avec Madagascar,  dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018, l’ancien joker de Manchester United va tout simplement reprendre son poste vacant, au front de l’attaque des « Lions ».

Mame Biram Diouf est l’exception à la règle  pour Aliou Cissé. Le successeur d’Alain Giresse  avait été catégorique dans les critères de choix de ses joueurs. «Il n’y a pas de place réservée à un joueur», avait-il précisé.  En plus d’être constant dans sa performance  sous le magistère du manager français, l’attaquant de Stoke City n’a pas mis du temps pour s’introniser leader à la pointe de l’attaque des « Lions » avec Cissé.

Même s’il sait qu’il ne doit pas dormir tranquillement sur ses lauriers, la concurrence à la pointe de l’attaque des « Lions » s’est amoindrie pour Mame Biram Diouf. Ses principaux challengers, Papis Cissé, Moussa Sow, Demba  s’éloignent de plus en plus de la tanière.  Il a un grand boulevard.

Personne ne fait aussi mieux que lui, même quand il n’est pas là. Diafra Sakho plébiscité pour dépanner le front de l’attaque, lors des derniers deux matches  amicaux, n’a pu faire oublier l’attaquant de Stoke City, forfait.

Ce faux-pas de l’attaquant de Westham, pourtant en pleine bourre, fait désormais de l’ancien joker de Manchester United, la plaque tournante.  Mame Biram Diouf a fait bonne impression lors de la victoire de Stoke City devant Chelsea (1-1, 5-4), mardi dernier, en  8ème finale de la Capital One  Cup. Un retour en compétition  très bénéfique pour Aliou Cissé.

La complémentarité toujours en vigueur

Aliou Cissé a tenté la complémentarité entre  Demba Ba et Mame Biram Diouf,  lors du match amical contre le Ghana. C’était  pour un travail de sape. L’ancien joker des Blues avait fini de  remplir convenablement son travail de charge, avant de céder sa  place à Moussa Konaté  pour  s’épanouir et s’illustrer par un doublé. Le Mbourois se voit déjà à l’occasion comme un associé indispensable avec le leader de l’attaque des « Lions ». «Mame Biram (Diouf) est un grand-frère pour moi et j’apprends beaucoup à ses côtés. Il n’arrête pas de me donner des conseils et c’est un plaisir de jouer avec lui. Mon duo avec lui sera détonnant», avait-il confié au quotidien sportif « Stades ». Ce scenario est possible avec le  schéma   tactique  4-4-2. Encore indécis  Aliou Cissé peut bien aussi passer  à un nouveau système de jeu 4-2-3-1. Une  possibilité de voir encore Moussa Konaté, un joueur à vocation offensive.

I.TOURE

Voir aussi

arbitre-sngalais

CAN 2017 Malang Diédhiou, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba sélectionnés

L’arbitre central Malang Diédhiou et ses assistants habituels, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba, …