Accueil / SOCIETE / Condamné à 3 ans ferme pour viol et pédophilie Michel Cougé interjette appel et charge le commissaire Arona Sy

Condamné à 3 ans ferme pour viol et pédophilie Michel Cougé interjette appel et charge le commissaire Arona Sy

Rebelote dans l’affaire de viol, pédophilie et incitation de mineure à la débauche qui avait valu à l’ex-international de foot français une condamnation à 3 ans de prison ferme. Michel Cougé qui continue de contester cette décision, a interjeté appel et chargé le commissaire central, Arona Sy.
«J’ai décidé d’interjeter appel, parce que le droit n’a pas été dit dans mon procès. Au commissariat Central, on m’a refusé tout contact avec mon avocat et l’ambassade de France. Lors de mon audition, le commissaire, Arona Sy me harcelait sans arrêts et dictait à ses hommes des propos que je n’ai pas tenus». C’est en ces termes que s’est plaint, hier, Michel Cougé, à la barre de la cour d’appel. Jugeant les accusations qui lui ont valu une condamnation en première instance infondées, l’ex-international français se défend: «je n’ai jamais eu de rapport sexuel avec cette fille. Tout ce qu’elle a raconté n’est que pur mensonge». Perplexe, le président de la cour lui a rappelé ses déclarations compromettantes contenues dans le procès verbal, notamment, une fellation qu’il dit avoir entretenue avec la mineure. A cela, le prévenu répondra que tout a été monté pour le salir, jurant n’avoir entretenu de rapports sexuels qu’avec Zeina, sa petite amie et amie à la victime. Pour M. Cougé, tout découle d’un règlement de compte ourdi par son accusatrice qui s’est fâchée contre lui après qu’il l’a tancée, suite à l’accident au gaz qu’elle a failli provoquer chez lui. L’ex-joueur de Laval (D1 Française 1976-1980) en veut pour preuve les menaces de dénonciations proférées contre lui par la mineure, en guise de représailles. Suffisant, selon Me Ciré Clédore Ly, pour établir l’innocence de son client. Aussi, qualifiant la victime de fille de mœurs légères, a-t-il demandé la relaxe pure et simple de son client. En liberté provisoire depuis quelques mois, Cougé sera fixé sur son sort le 23 septembre prochain. Pour mémoire, il a été interpellé suite à l’arrestation, pour prostitution, vers 2 h du matin, sur la route des Almadies, de la petite R. Sylla, âgée, s’il vous plait, de seulement 12 ans. Interrogée, la mineure révélera avoir entretenu des relations sexuelles avec un homme blanc du nom de Michel Cougé, résidant à Ouest-Foire. Les policiers parviendront à alpaguer M. Cougé qui, interrogé, reconnaitra des rapports coupables avec la mineure, en compagnie de sa copine, L. Aidara dite Zeina, moyennant la somme de 5000 francs. Il se rétractera, par la suite, à la barre, estimant ses déclarations tronquées.

LAMINE DIEDHIOU


À voir aussi

Algérie: Un Sénégalais tué

Un Sénégalais vient d’être en Algérie. Selon  L’As qui donne l’information, la victime, Sakho Diallo …

Le procès de « Boy Djinné » renvoyé

Le procès de Baye Modou Fall alias « Boy Djinné », qui devait avoir lieu hier devant …