tribunal-dakar-senego

CONDAMNE A 6 MOIS DONT 3 MOIS DE PRISON FERME- Le gérant de Wari avait retiré les 175.000 francs d’un client

REWMI.COM- Un fait invraisemblable a atterri, hier, sur la table du Président du tribunal des flagrants délits de Dakar. Un gérant de Wari a été condamné à 6 mois dont 3 mois de prison ferme pour le délit d’obtention davantage pour introduction dans un système informatique. Il avait retiré les 175.000 francs d’un client à son insu.

Un gérant d’une agence de Wari a été condamné, hier, par le Président du tribunal des flagrants délits de Dakar à une peine d’emprisonnement de 6 mois dont 3 mois ferme. Le tribunal reproche à Oumar Sylla Diallo d’obtention davantage pour introduction dans un système informatique.  S’agissant des faits, un nommé Vieux s’est présenté à l’agence du mis en cause pour effectuer un transfert d’argent de 175.000 francs. Il lui a donné la somme, les frais d’envoi et toutes les informations concernant le bénéficiaire. Quelques instants plus tard, le gérant lui a remis un code informant que l’argent a été bien envoyé. Quelques jours plus tard constant que le retrait n’a toujours pas encore été effectué, Oumar Sylla Diallo s’est introduit dans le système pour annuler l’envoi. Pis, il a retiré l’argent avec sa pièce d’identité. Malheureusement pour lui, le destinataire a appelé Vieux pour l’informer que le retrait ne pouvait pas être effectué parce que le code n’étant pas bon. Sans perdre de temps, vieux s’est rendu à l’agence pour notifier au gérant que l’argent n’a pas été envoyé. “ L’argent a été bel et bien envoyé et je vous ai même remis le code d’envoi ”, lui a répondu le gérant.

Le Procureur demande une correction sévère

C’est sur ces entrefaites que Vieux a porté plainte et les résultats de l’enquête ont révélé que c’est le gérant de l’agence qui a récupéré l’argent avec sa propre carte nationale d’identification. Attrait à la barre, hier, le prévenu a, comme à l’enquête préliminaire, nié les faits. Il a fallu que le juge lui montre son numéro de pièce d’identification qui correspond avec celui de la pièce qui a permis de retirer l’argent pour qu’il accepte les faits. En l’absence du plaignant qui s’est désisté en cours de procédure, le prévenu déclare : “ je reconnais que j’ai retiré l’argent. D’ailleurs, Vieux m’a même demandé de lui rembourser mais j’avais moins de 175.000 francs dans ma caisse. Je lui ai dit d’attendre que je fasse des transactions pour lui donner mais en vain. Pis, il a porté l’affaire devant la police”. Invité à faire ses réquisitions dans cette affaire, le maître des poursuites a demandé au tribunal de sanctionner le prévenu pour donner une leçon aux autres agents de Wari. Sur ce, le parquetier a requis une peine d’emprisonnement de 6 mois ferme. Sans défense, le prévenu a demandé la clémence du tribunal en soutenant qu’il va rembourser l’argent une fois libre. Ça sera après avoir purgé sa peine  car, le tribunal en rendant sa décision lui a condamné à 6 mois dont 3 mois de prison ferme.

Cheikh Moussa Sarr

Voir aussi

images

POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA LOCALITE « And Défar Parcelles » s’engage

Journées de consultations gratuites, sensibilisation des populations, sont, entre autres, les activités qui ont été …