matar bâ

CONFEJES- Pour la réévaluation des approches méthodologiques et pédagogiques

La Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES) a organisé, hier, à Dakar, une session de renforcement de capacités dans le cadre de son programme d’activités de 2016. A cette occasion, le ministère des Sports a demandé aux acteurs de procéder à une réévaluation des approches méthodologiques et pédagogiques, en vue d’identifier et de renforcer les maillons faibles de la chaîne de pilotage, de mise en œuvre et de suivi-évaluation.

Cette session de formation de trois jours regroupant, les directeurs des Jeunesses et des Sports, s’inscrit dans le cadre du programme de renforcement de la gouvernance sectorielle afin d’optimiser  de façon globale, les capacités de mise en œuvre et de suivi des actions au niveau national. « En venant ouvrir vos travaux, j’entends surtout attester et renouveler mon intérêt pour la problématique centrale de la gouvernance dans le management des institutions, des organisations et des politiques publiques dont la vocation première est de servir le plus grand nombre dans la plus grande objectivité et la transparence la plus totale», a souligné Ibrahima Ndao,  directeur de cabinet du ministère des Sports. Selon lui, la CONFEJES a fait la bonne option de convier à la réflexion les directeurs techniques qui ont la charge au sein des départements ministériels, d’opérationnaliser les directives ministérielles issues des orientations politiques définies par les plus hautes autorités politiques. Cependant, M. Ndao rappelle que le Sénégal assure, depuis le XVème Sommet des Etats et gouvernements tenu à Dakar en novembre 2014, la présidence en exercice de la Francophonie. A signaler que le Sénégal devra délivrer son bilan au XVIème Sommet de la Francophonie prévu à Antananarivo du 26 au 27 novembre 2016 sur le thème : « Croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ». Bouramah Ali Harouna Secrétaire général de la CONFEJES, a pour sa part indiqué qu’il nourrit déjà le vœu que les secteurs ‘’jeunesse et sport’’ renforceront considérablement leur apport en vue du rayonnement des idéaux d’humanisme et de progrès qui fondent la plateforme de la coopération francophone. Il a ainsi promis la satisfaction des attentes sur les enjeux de promotion des jeunes et le développement des pratiques sportives satisfaction. Pour rappel la  CONFEJES dispose, au sein de la francophonie, d’un statut de Conférence ministérielle permanente avec la mission de promouvoir la coopération intergouvernementale en matière de jeunesse, de sport et de loisir.

Khady Thiam COLY

Voir aussi

telechargement-8

Nicolas Anelka soutient Serge Aurier

Dans une étrange publication sur Facebook, Nicolas Anelka a défendu Serge Aurier, condamné à deux …