ECONOMIE

CONFÉRENCE/EXPOSITION DE L’OMD SUR LES TI- La Douane sénégalaise à l’école du numérique

  • Date: 2 juin 2016

Dakar, la capitale sénégalaise, a abrité la Conférence/Exposition de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) sur les Technologies de l’Information (TI). Une occasion pour le Secrétaire général de ladite institution, Kunio Mikuriya, de plaider pour la mise en place d’un Guichet unique entre les services douaniers et les services nationaux, mais aussi les pays voisins.  

L’Administration des Douanes du Sénégal a accueilli la Conférence/Exposition de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et cela, dans le but de travailler à la connexion entre les administrations douanières. Ainsi, les pays de l’Afrique de l’Ouest sont appelés à faire face à l’un de leurs principaux défis qu’est la connexion de leurs administrations douanières. Une étape cruciale qui devra régler des questions relatives à la sécurité dans les transactions des marchandises, mais aussi la compétitivité en termes de commerce. Et pour cela, « il faut donc construire ce Guichet unique entre les douanes et les autres services nationaux, mais aussi avec d’autres pays voisins », soutient M. Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD). Selon toujours lui, « cela va faciliter beaucoup plus le travail des douanes dans la lutte contre les fraudes. La prochaine étape est l’inter-connectivité ».

Les Objectifs visés sont, entre autres, étudier les conséquences futures du monde numérique sur la douane et les autres organismes gouvernementaux. Il sera également question de  faire connaître les récentes évolutions technologiques du secteur privé et des gouvernements, ainsi que les opportunités et avantages qu’elles pourront offrir à la douane dans sa mission de facilitation des échanges et de contrôle. « La connexion entre administrations douanières de pays de la sous-région aiderait à la rationalisation des frais aux personnes désireuses dédouaner des marchandises dans n’importe quel pays de la zone », a révélé Pape Ousmane Guèye, Directeur général des Douanes du Sénégal. Et de renchérir : « L’ensemble de nos procédures passe par l’informatique, depuis 1990. Et aujourd’hui, avec le progrès, nous tendons vers la dématérialisation ; cela veut dire qu’il arrivera un moment de faire en sorte que tout le processus de dédouanement passe par un processus informatisé. C’est le progrès, il est irréversible et c’est le maitre mot de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) ».

Pour ce qui de la sécurisation de l’outil informatique, le DG de la Douane sénégalaise estime que ce n’est pas une mince affaire. « Avec nos différents partenaires, nous sommes relativement bien armés pour protéger le système. En plus, nous avons toute la logistique  en terme d’infrastructures, de logiciels et de ressources humaines pour nous protéger contre les hackers et ceux qui voudraient perturber le fonctionnement du système », rassure-t-il.

Khady Thiam Coly

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15