POLITIQUE

Confirmation de la date du 16 mai 2016- Macky Sall met le PS devant le fait accompli

  • Date: 15 septembre 2015

Alors que le Ps avait suggéré au gouvernement d’organiser le référendum sur la réduction du mandat présidentiel dans le dernier trimestre de 2015, Ismaïla Madior Fall confirme pour mai 2016. Le Président Sall n’a donc pas tenu compte du point de vue de son allié. Tanor et Cie en prendront-ils acte ?

Macky Sall met le Parti socialiste devant le fait accompli. En confirmant, par la voix de son ministre conseiller juridique, la tenue du référendum en mai 2016, il n’accède pas à la demande de Ousmane Tanor Dieng et Cie qui souhaitent que la consultation populaire sur le mandat présidentiel et autres se tiennent «dans le dernier trimestre de 2015».

«L’année 2016 n’est pas appropriée pour organiser le référendum, car nous savons bel et bien que cette année-là sera polluée par la politique, avec la préparation de l’élection présidentielle de 2017. Nous demandons que le référendum se tienne en 2015 qui est l’année idéale pour consulter le Peuple», avait rapporté le porte-parole adjoint du Ps, Me Moussa Bocar Thiam, à l’issue de l’Assemblée générale des secrétaires généraux de coordination.

Cette «année idéale» suggérée recoupe avec les nombreuses sorties médiatiques d’autres Socialistes pour qui «le temps joue contre» leur parti. Abdoulaye Wilane, quant à lui, avait donné les raisons de cette proposition au gouvernement qui, selon lui, s’explique par le fait que les pièces d’identité arrivent à expiration en 2016.

«Tenir le référendum en 2015 permettrait, ajoutaitil, de prévenir certains contentieux politiques.» Et le porte-parole du Ps avait d’ailleurs proposé le vote d’une loi prolongeant la validité des cartes d’identité afin de permettre aux personnes concernées de pouvoir voter si la date de 2016 est maintenue.

Wilane s’en remet aux instances

Cette réserve des Socialistes était tellement sensible pour la coalition au pouvoir que le Ps avait tenu à rappeler que «Benno bokk yaakaar ne signifie pas une pensée unique» et qu’«il est normal que le Parti socialiste, sur des questions d’actualité ou sur des questions qui intéressent tous les Sénégalais, donne sa position».

Cette confirmation de Ismaïla Madior Fall est encore d’autant plus délicate que M. Wilane, joint par téléphone hier, a préféré s’en remettre au sommet. «J’attends que les instances du parti se réunissent sur la question», a-t-il répondu.

Le secrétaire national chargé de la communication du Ps précise qu’il fait allusion au Bureau politique ou au Secrétariat exécutif. Ces instances vont se réunir dans les prochains jours.

Le Quotidien

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15