Accueil / Uncategorized / Confrontations avec la Gambie entre 2008-2015- la banane amère pour le Sénégal

Confrontations avec la Gambie entre 2008-2015- la banane amère pour le Sénégal

 Impuissant devant le voisin Gambien, petit poucet du football Africain, depuis 2008, le Sénégal a réussi à renverser cette tendance (3-1) en éliminatoire du Chan 2016. Mais, le chat noir n’est pas complètement abattu.

Le Lion devenu «nain» devant le Scorpion est «impossible» dans la forêt. Cet euphémisme dans le football se vérifie dans l’opposition entre le Sénégal dont l’emblème est le Lion et la Gambie qui s’illustre par le scorpion. La Gambie a moins réussi au Sénégal depuis 2008. Elle est sans doute la bête noire du pays dans lequel il est fondu.

Cette fois, le Sénégal n’a pas tremblé pour anéantir son ennemi intime (3-1), samedi à Dakar, en ouverture des éliminatoires du Chan 2016. Un succès qui permet aux Lions locaux de prendre une option sérieuse pour la qualification à Banjul.

Mais, comme toujours le Sénégal n’est pas à l’abri d’une déception. Encore faudra-t-il éviter le match piège lors du retour prévu sur le sol gambien, le but inscrit à l’extérieur par Krubally (11e) pouvant peser lourd sur la balance.

Ce succès tout de même fait une rupture dans l’ascendance psychologique du voisin sur le Sénégal. Mais la mémoire est encore fraiche sur les hold-up qu’a subis le Sénégal sur ses propres installations face à la Gambie.

En 2008, les Scorpions de la Gambie avait arraché un nul (1-1) précieux devant les Lions, au Stade Leopold Sedar Senghor, en match de double qualification pour les Coupes d’Afrique et du Monde de football. Un score qui a compromis les chances de qualification du Sénégal.

En 2012, ce sont les clubs gambiens qui ont éliminé les clubs sénégalais engagés dans les compétitions africaines des clubs. L’Us Ouakam en Ligue des champions et le Casa Sports en coupe de la confédération ont été sortis, dès le tour préliminaire, par Brikima et Gamtel, tous deux de la Gambie.

Pis en 2014, la Mauritanie, après avoir réussi à réduire l’écart à Dakar, a arraché sa première qualification historique de la dernière édition du Chan devant le Sénégal. Comme pour dire que les voisins du Sénégal ont la peau dure. Moustapha Seck et ses poulains sont, tout de même, partis pour la rupture.

I.TOURE

Share This:

À voir aussi

Frank Timis maintient sa plainte contre Malick Gackou, Mamadou Diop Decroix, et Cie

La cession des parts que Timis Corp. détenait dans un important gisement de gaz au …