Accueil / UNE / Congrès de l’internationale libérale à Dakar: Rewmi boycotte

Congrès de l’internationale libérale à Dakar: Rewmi boycotte

Après le Parti démocratique sénégalais, Rewmi d’Idrissa Seck va boycotter le Congrès de l’Internationale libérale, prévu en novembre prochain à Dakar. Le secrétaire général de Rewmi, Lamine Bâ, en a fait l’annonce dans sa page Facebook visitée par Rewmi Quotidien.

La 62ème session du Congrès de l’Internationale libérale devra se tenir à Dakar, du 28 au 30 novembre prochain. Trois partis politiques libéraux sénégalais sont pressentis pour prendre part à l’organisation de cette rencontre.

Il s’agit du  Parti démocratique sénégalais (PDS), de Rewmi et de l’Alliance pour la République (APR). La 200ème réunion du comité exécutif, tenue à Berlin en juin dernier, en avait ainsi décidé. À un peu moins de trois mois de cette échéance, le PDS avait annoncé, le lundi 27 août dernier, lors de son Comité directeur, sa décision de boycotter l’évènement, voire de démissionner de l’Internationale libérale.

Motif évoqués par le Pds de Wade : «les graves violations des droits de l’Homme et un net recul de la démocratie sénégalaise avec une justice aux ordres qui la rend au nom de Macky Sall. »

Même son de cloche chez le Rewmi d’Idrissa Seck. «Pour la première fois depuis sa création à Oxford en 1947, l’Internationale libérale sera reçue par un gouvernement composé d’éminents membres de l’Internationale socialiste. Pour la première fois depuis sa création l’Internationale libérale accepte la complaisance de tenir ses assises en complicité avec un régime qui viole les règles les plus élémentaires des Droits de l’homme et de la Démocratie.

Pour la première depuis sa création l’Internationale libérale accepte de piétiner ses propres valeurs en tenant ses assises dans un pays où ses propres partis membres à part entière ne participeront pas, pour les raisons évoquées ci haut »,  liste Lamine Ba.

Avant d’en rajouter cette couche : «Le parti de ce monsieur (Ndlr: Macky) qui invite, n’est même pas encore membre de l’Internationale libérale. Mais il se précipite d’inviter pour trouver une tribune internationale aux seules fins de valider un hold-up électoral et décrocher aux forceps un 2e mandat à la tête du Sénégal.»

Et le secrétaire général de Rewmi de poursuivre : «Celui-là qui emprisonne et persécute les libéraux en gouvernant avec les socialistes par un programme socialiste violent ! »

Il insiste: «Oui, l’Internationale libérale sera accueillie par les socialistes sénégalais au Centre internationale Abdou Diouf, père du Socialisme sénégalais après Senghor, dont les héritiers Moustapha Niass Président de l’assemblée nationale et Tanor Dieng, autour d’un jeune Président Maoïste repenti, mettront le masque libéral pour vous accueillir. »

Toujours est-il que selon Lamine Bâ, «l’Internationale libérale est tombée dans un « guet-apens », dans le « Maquis » et nous continuerons de le dénoncer jusqu’au jour de ce Congrès de la discorde.»

Pour finir sa diatribe, l’ancien vice-président élu de l’Internationale libérale lui souhaite la bienvenue, dans la discorde.

M. BA

 

À voir aussi

Italie: Une Sénégalaise arrêtée avec 40 millions en faux billets

Contrôlée dans la zone de la Piazza Garibaldi, en Italie, une Sénégalaise a été arrêtée …

Cas Karim et Khalifa: Après la grâce conditionnelle, l’amnistie conditionnelle

Le Président Macky envisagerait, selon l’hebdomadaire panafricain Jeune-Afrique, d’amnistier Karim Wade et Khalifa Sall. Mais, …