Accueil / POLITIQUE / Congrès du PS : Ousmane Tanor Dieng succède à lui-même

Congrès du PS : Ousmane Tanor Dieng succède à lui-même

Ousmane Tanor Dieng est le seul responsable socialiste à déclarer sa candidature pour le poste de Premier secrétaire du Parti socialiste (Ps). Un communiqué de la sous-commission de pilotage des opérations de renouvellement reçu hier, mardi 24 juillet, a indiqué qu’au « terme de la durée de l’appel à candidature (12 au 22 juillet 2007), au poste de Premier Responsable du Parti socialiste, seule la candidature du camarade Ousmane Tanor Dieng a été déposée et enregistrée ». En conséquence, le Président de ladite Sous-Commission, Khalifa SALL, a rappelé que « le vote des militants portera sur cette unique candidature, conformément aux dispositions pertinentes de l’additif à la Circulaire portant renouvellement des organes dirigeants du Parti socialiste ».

Source : Sudonline
L’organisation du congrès a occupé une bonne partie des débats lors de la dernière réunion de bureau politique. L’instance a, ainsi, approuvé la thématique générale proposée articulée autour du triptyque « Nouvel élan – Confiance et Espoir » ainsi que le chronogramme des tâches pratiques liées à l’organisation matérielle du congrès. Le Premier secrétaire a, pour sa part, insisté sur la nécessité d’un suivi méthodique et organisé des renouvellements, à la lumière du planning défini à cet effet, de la poursuite et de l’approfondissement de la réflexion au sein des commissions scientifiques et de révision des textes fondamentaux du parti, en vue d’aboutir à des conclusions en phase avec la volonté commune de moderniser leurs structures ainsi que le fonctionnement de leur parti et de coller davantage aux préoccupations des populations.

Par rapport à l’actualité nationale, le Bureau politique a fustigé l’attitude « passive » du pouvoir libéral de Abdoulaye Wade, face à la flambée des prix à laquelle il ne propose que des « mesures ponctuelles », alors que celle-ci requiert des solutions hardies et durales qui passent par une véritable politique économique ainsi que le rétablissement du Ministère du Commerce dans ses misions régaliennes.

Le message du président de la République aux députés prononcé par le Premier ministre Cheikh Adjibou Soumaré a irrité les socialistes. « Un tel procédé est décevant, scandaleux et anti-républicain d’autant que le Premier Ministre lui-même n’est attendu, pour sa première sortie, qu’à la présentation de son discours de politique générale. Une telle démarche traduit, à nouveau, la caporalisation de tous les pouvoirs et leur soumission à la volonté et aux caprices d’un seul individu », a renseigné le communiqué. S’agissant de la situation économique et sociale, en particulier celle qui prévaut en milieu rural, le Bureau politique du Ps a tiré sur la sonnette d’alarme afin que des vivres de soudure et des aliments de bétail soient mis d’urgence à la disposition des paysans.


À voir aussi

Crise chez les Jalarbistes- La Ld accuse Mendoza et Cie d’usurpation de sigle et de symboles

Le camp de Nicolas Ndiaye met en garde les frondeurs de la Ld Debout contre …

George Weah finalement attendu à Dakar demain jeudi

Le Président de la République du Liberia, George Weah, sera finalement à Dakar ce jeudi …