Accueil / SOCIETE / Congrès du SUTSAS : La commission d’organisation est à pied d’œuvre

Congrès du SUTSAS : La commission d’organisation est à pied d’œuvre

En prélude au 7ème Congrès ordinaire du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) qui sera organisé les 20, 21 et 22 avril au Méridien Président et à l’Endss, le secrétaire général dudit syndicat, M. Mballo Dia Thiam, était hier face à la presse pour donner un avant-goût de cet important événement.
Source Le Matin
En prélude au 7ème Congrès ordinaire du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) qui sera organisé les 20, 21 et 22 avril au Méridien Président et à l’Endss, le secrétaire général dudit syndicat, M. Mballo Dia Thiam, était hier face à la presse pour donner un avant-goût de cet important événement.

Selon M. Mballo Dia Thiam, Secrétaire général du Sutsas, « près de 400 délégués seront attendus et nos confrères maliens de l’union nationale des travailleurs du Mali (Untm) ainsi que le syndicat malien de la santé et de l’action sociale seront de la partie ». Ce Congrès, placé sous le signe de la continuité, a pour thème : « Syndicalisme de développement ».

« Après l’ère de la conception, c’est une nouvelle paire de manche qui s’ouvre dans le combat syndical. Ce sera une occasion de retrouvailles avec le monde syndical, une occasion de faire le bilan de nos activités, de nos finances et une occasion de renouvellement des instances du sommet », note Mballo Dia Thiam. M. Thiam estime que la continuité s’inscrit dans le cadre de la logique de combat dans le syndicalisme. « Nous avons mené beaucoup de combats dans le domaine de la santé. Nous avons conçu une politique de conception dans le domaine des œuvres sociales. Nous devons aider les pouvoirs publics dans la mise en œuvre de programmes. Nous devons nous inscrire dans le développement socio-économique du pays », souligne le secrétaire du Sutsas.

Dans le bilan, M. Thiam estime qu’ils ont eu beaucoup d’acquis, à savoir l’intégration des agents de l’ex-Cto dans la fonction publique, la création de deux (2) nouveaux corps, le relèvement de l’indemnité de risque, la création de l’indemnité de responsabilité médicale ; le statut du personnel et l’élargissement de l’indemnité aux contractuels. Le Secrétaire général du Sutsas souligne que son équipe a été mise en place en 2003 et, depuis lors, qu’ils ont toujours lutté tout en obtenant le premier protocole d’accord avec le gouvernement. « Nous nous sommes battus pour l’humanisation des hôpitaux. Aujourd’hui, nos préoccupations ont été prises en charge par rapport à auparavant. Nous avons assisté aux assises de la santé en 2000 avec l’avènement de l’Alternance », avance Mballo Dia Thiam. Concernant les problèmes que traversent les structures sanitaires comme Abass Ndao et l’hôpital Le Dantec, M. Mballo Dia Thiam est d’avis que tous les directeurs qui ont été nommés à Abass Ndao, l’ont été par décret municipal alors qu’on devrait le faire par décret présidentiel.

Il précise que l’hôpital Le Dantec a été surpris par la réforme hospitalière. Selon lui, Le Dantec n’a pas de projet d’hôpital et a beaucoup souffert de la question de sa délocalisation annoncée, mais aussi du problème de subvention.


À voir aussi

Thiaroye Djiddah Kao : Pêche au « wass», la nouvelle trouvaille des habitants

Les habitants de Thiaroye Djiddah Kao ont un sport favori : la pêche au « wass ». …

Rebeuss: Assane Diouf seul dans sa chambre, avec téléphone, ventilo, téléviseur

Détenu en prison à Rebeuss, le Garde des Sceaux, Ismaila Madior Fall a  révélé les …