Accueil / POLITIQUE /   « Le conseil constitutionnel a statué en toute souveraineté »»

  « Le conseil constitutionnel a statué en toute souveraineté »»

Porte-parole de l’Alliance pour la République (APR, parti présidentiel) par ailleurs Secrétaire général du gouvernement, Seydou Gueye annonce que l’Etat se donnera « tous les moyens » pour l’organisation d’un scrutin transparent et sécurisé. Ce, après la publication de la liste provisoire des candidats à la présidentielle du 24 février 2019, par le Conseil constitutionnel. « Nous avons engagé le processus par la validation des parrainages, campe-t-il, interrogé par Radio Sénégal, à la suite de quoi des dossiers qui ont été retenus ont pu poursuivre la procédure et l’examen des dossiers a permis au Conseil constitutionnel sur la base de ce que prescrit la loi pour dire voilà de façon provisoire les candidatures qui sont retenues. » Donc, poursuit-il : « Il faut se féliciter d’être dans un système où les rôles et les responsabilités sont clairement définis. » S’agissant des candidatures dont celles de Karim Wade et Khalifa Sall provisoirement écartés du processus, l’apériste se dit convaincu que « le Conseil constitutionnel a statué en toute souveraineté, sur la base d’éléments des dossiers de candidature. » Seydou Gueye minimise les menaces du Parti démocratiques sénégalais (PDS), selon lesquelles « il n’y aura pas de présidentielle sans Karim Wade », indiquant que « le président Wade avait déjà dit qu’il ne participerait plus jamais à des élections organisées par le président Macky Sall. Que le PDS, aujourd’hui, sur le ton de la bravade ou le ton de la posture belliqueuse, le dise, moi, cela ne me surprend pas. »
De toute façon, clôt-il, « il est clairement établi que notre pays s’engage dans sa onzième élection présidentielle. Donc, je ne vois pas de raisons objectives pour interrompre ce processus. La responsabilité de l’Etat, je suis convaincu, c’est de se donner tous les moyens pour organiser au Sénégal des élections libres, régulières et transparentes et ce n’est pas la première fois que des personnalités soient recalées dans le processus de sélection des candidats. »

À voir aussi

Mangara à l’Artp, Seydou Guèye au Coud

Selon les informations de L’Observateur, l’ancien ministre du Budget est pressenti à la direction générale …

Vers un report des Locales 

Officiellement, le mandat des élus locaux arrive à terme en juin prochain, donc dans deux …