9929f0f8c85c31d7ddbf28ec66254234feb3e5e4

Conseil départemental de Bambey: Aida Mbodj destituée

Sur les soixante (60) conseillers départementaux que compte le Conseil départemental de Bambey, cinquante et neuf (59) ont participé au vote pour désigner le successeur de Aissatou Mbodji dite « Aida », destituée pour cumuls de plus de deux mandats électifs.Parmi les conseillers, deux se sont présentés pour présider aux destinées de l’institution départementale. Il s’agit de Fatou Séne et du secrétaire élu, Abdoulaye Diouf, tous deux partisans du Part démocratique sénégalais (Pds).Après décompte final, cinquante-neuf (59) suffrages valablement exprimés ont  été comptabilisés. Fatou Séne a obtenu trente-neuf (39) voix contre Abdoulaye Diouf vingt (20). Ainsi, Fatou Séne élue avec un taux de 66 %, succède à Aida Mbodji à la tête du Conseil départemental de Bambey. Ce qui fait dire à certains que Aïda Mbodji règne toujours en maîtresse à la tête du Conseil départemental de Bambey pour avoir réussi à placer sa protégée, Fatou Séne sur le fauteuil où elle a été éjectée.

Voir aussi

telechargement

Et si on en parlait… AFFAIRES KARIM, PETRO-TIM, OFNAC, REBEUSS Le Macky : un bloc bloqué

Macky est dans un étroit imbroglio. Il est à la pénible épreuve du pouvoir. Il …

3 comments

  1. Regardez bien la photo du préfet, il semble se moquer de noous les bambeyois , façon de nous dire que nous ne méritons que »l’incompétence » dont Aida Mbodji l’avait taxée.

  2. cela n’honore pas Bambey, au moment où les autres départements aspirent au progrès, développent une approche par les compétences,Bambey fait dans la promotion de la médiocrité. , ou sont les intellectuels de ce camp? s’ils n’ont pas été capables des ‘assumer, ils devraient être ravalés au bancs des cancres.Si Aida mbodji ne les respectent pas ils devraient par amour propre se respecter eux même Une Présidente qui n’a même pas le niveau du CFEE.C’est catastrophique.Rendez vous au prochain Conseil spectacle gratuit..
    heureusement le représentant de L’État était présent témoins de tous les errements.

  3. pour complément d’information, Mme Fatou Séne ne sait ni lire, ni écrire encore moins parler français.Scandaleux non.
    Première bourde à peine installée, après avoir remercié les conseillers, elle a levée la séance alors que le bureau n’était pas complété par l’élection au poste de secrétaire élu.ce qui de fait rend le bureau nul et on avenu pour le moment.