Education

Conséquence du bras de fer entre Gouvernement et Syndicats : Les notes du premier semestre retenues par les profs

  • Date: 1 avril 2016

Cette année, les élèves du Moyen Secondaire sont partis en vacances de Pâques sans leurs notes de composition du premier semestre. Et pour cause, les professeurs ont procédé à une rétention des notes. Les notes de contrôles continus qui sont les évaluations ponctuelles effectuées tout au long de l’année ainsi que les notes obtenues au cours des compositions, n’ont pas été rendues aux élèves qui ne peuvent donc pas calculer leurs moyennes du premier semestre.

Une autre forme de lutte utilisée par les professeurs, cette fois ci plus vicieuse et qui atteint directement l’élève. Avec la rétention des notes, le parent d’élève est privé du baromètre qui lui permet de remédier aux lacunes de son enfant et au besoin de le remettre en selle pour le second semestre.

Cette situation découle du bras e fer entre les syndicats d’enseignants et le gouvernement qui dure depuis l’ouverture des classes de cette présente année scolaire 2015/2016. Presque tous les syndicats d’enseignants ont déposé des préavis de grève dès l’entame de cette année pour exiger du Gouvernement le respect des accords dûment signés avec eux au terme d’âpres luttes et de négociations… Au grand dam des élèves qui sont les grands perdants dans cette guerre sournoise, irresponsable et désastreuse pour l’avenir de l’Ecole.

L’ancien Président de la République, Maitre Abdoulaye Wade disait que cette forme de lutte des enseignants est illégale puisque privant l’élève de son droit car ses notes lui appartiennent. Tout un débat…

Senego

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15